Kristina Zimmermann : “Nous sommes fiers de présenter deux films dans la section “Cannes pour le climat’”

Il y a 3 semaines
La directrice générale d’Orange Studio présente les films cannois de la société et évoque ses nouveaux engagements cinéma.

Votre présence à Cannes se concentre cette année sur deux films sélectionnés dans la section “Cannes pour le climat” : “Marcher sur l’eau” d’Aïssa Maïga (photo), présenté le 9 juillet, et “Animal” de Cyril Dion, présenté le 12 juillet. C’est une satisfaction pour le studio ?

Nous sommes d’abord très heureux de l’existence de cette sélection, car les enjeux planétaires sur le climat nous préoccupent depuis longtemps. Et d’avoir deux films sur sept dans cette section nous rend assez fiers. Ils traitent chacun de sujets très différents que sont la biodiversité et l’accès à l’eau. C’est aussi le rôle du cinéma de porter à l’écran ces sujets qui posent les bonnes questions, sans être déprimant, avec un message positif. Le précédent film de Cyril Dion, Demain, avait cette même approche en proposant des solutions et apporte beaucoup d’espoir. Par ailleurs, il était important que ces films sortent au cinéma ; je crois profondément en la salle et en son expérience unique qui prête à la discussion, à l’échange. On n’échange pas seul dans son canapé.

Vous venez d’annoncer votre engagement sur “The Son”, la suite de “The Father” de Florian Zeller…

Nous sommes très fiers d’accompagner Florian Zeller sur son deuxième long métrage. Son premier, qui est absolument fantastique en termes de mise en scène et de directions d’acteur, a rencontré le public et la critique, ce qui n’est jamais facile. Et il a remporté deux Oscars, ce qui lui permet d’intégrer l’Académie. On connaissait déjà son talent de metteur en scène, et la transposition de sa pièce au cinéma est assez fantastique. On a donc eu envie de le suivre de très près pour son deuxième film. Nous avons le mandat France pour la salle, la TV, la VoD, la SVoD, la vidéo physique…

Autre annonce très récente : votre engagement sur “Le Tigre et le Président”, avec André Dussollier et Jacques Gamblin dans les rôles du président éphémère Paul Deschanel et de Georges Clémenceau…

C’est le premier long métrage de Jean-Marc Peyreffite, qui avait réalisé un court métrage sur le même sujet. Paul Deschanel avait des idées très modernes pour l’époque, mais le poids de la politique était trop lourd pour lui. Le film rappelle qu’il est difficile dans ce milieu de faire passer ses idées et de rester intègre. Aux côtés de Dibona Films et Pan-Européenne, nous intervenons comme coproducteur avec Tandem Films, avec un partage d’investissements et de recettes.

Quel est l’avantage de fonctionner en codistribution, avec souvent des distributeurs différents pour chaque film ?

Nous pouvons prendre le mandat salle mais nous n’avons pas de structure intégrée de distribution, c’est pourquoi nous travaillons avec un distributeur tiers qui nous choisissons avec le producteur ou qui est déjà associé au projet avant notre engagement. Toute configuration est possible. L’idée est de trouver les partenaires les plus adaptés aux projets, ce qui donne une certaine souplesse, et cela fonctionne très bien.

Où en sont les films de votre line-up ?

L’Astronaute de Nicole Giraud est en postproduction, il sera distribué par Diaphana en 2022. Le tournage de Madame de Sévigné d’Isabelle Brocard, qui sera sorti par Ad Vitam, va commencer en octobre pour quelques jours, mais la plus grande partie du tournage aura lieu en 2022. Quant à Chien blanc, d’Anaïs Barbeau Lavalette, pour lequel nous avons tous les droits français et internationaux, il sera tourné cet été. Nous avons encore du temps pour trouver le distributeur le plus adapté.

Après Cannes, vous serez présents au Festival du film francophone d’Angoulême, avec deux films en avant-première…

Oui, il y a C’est magnifique de Clovis Cornillac, pour lequel nous sommes coproducteurs aux côtés de Cine Nomine. Nous le sortirons le 5 janvier 2022 avec UGC. Et il y a Albatros de Xavier Beauvois, produit par Les Films du Worso ; nous partageons la coproduction avec Pathé. Il sortira le 3 novembre 2021 prochain.