4,2 milliards d’euros pour la Culture en 2023

26 septembre 2022
Rima Abdul Malak a salué un budget "historiquement haut" pour le ministère de la Culture.

La ministre de la Culture Rima Abdul Malak a présenté en conférence de presse le 26 septembre le budget prévu pour son ministère par le projet de loi de finances (PLF) 2023. Il s’élèvera à 4,22 milliards d’euros, soit une hausse de 6,9% par rapport au budget de l’année passée.

« La culture peut changer nos vies et aucun chiffre ne pourra le raconter », a introduit la ministre. « Pour autant, cela nécessite des moyens, le PLF permet d’en poser le cadre et l’ambition. » Elle a salué un budget « historiquement haut » pour le ministère de la Culture.

3,8 milliards pour l’audiovisuel public

S’ajoutent à ces 4,2 milliards 769 millions d’euros de taxes et ressources affectées pour le financement du cinéma, de la musique, du spectacle vivant privés ; 4, 217 milliards d’euros de crédits d’impôts ; et 3,816 milliards d’euros dédiés à l’audiovisuel public. « Au global, nous avons un budget réel de 11 milliards d’euros dans le périmètre du ministère de la Culture, soit 527 millions qu’en 2022 », a calculé Rima Abdul Malak.

Le budget de l’audiovisuel public est en hausse de 114 millions d’euros, ce qui rassurera pour un temps le secteur, inquiet de son nouveau mode de financement. « Le budget de l’audiovisuel public 2023 couvre une grande partie des effets de l’inflation », a précisé la ministre.

La mise en valeur et protection du patrimoine représente 31% du budget, soit 1,18 milliard : montant notamment destiné à la restauration du château de Villers-Cotterêts, dans l’Aisne, du Centre Pompidou à Paris ou de la Cathédrale de Nantes. Le plan France 2030 doit représenter 1 milliard d’euros, à terme, pour le secteur de la culture : il s’attaquera également à la rénovation du patrimoine, mais aussi à la transition écologique des bâtiments, dont les salles de cinéma.