Les Paris Film Critics Awards sacrent « Illusions Perdues » et honorent Claude Lelouch

8 février 2022
La 1ère cérémonie des Paris Film Critics Awards, créée à l’initiative de Sam Bobino, s’est tenue dans la salle de cinéma de l’Hôtel Le Royal Monceau-Raffles à Paris, ce lundi 7 février 2022. 
Illusions perdues

Cinquante journalistes en charge de l’actualité du cinéma et de la culture, basés à Paris, étaient présents pour récompenser les meilleurs films sortis en salle ou sur les plateformes durant l’année 2021. De nombreuses personnalités du cinéma avaient fait le déplacement pour la remise de ces premiers prix qui récompensaient autant le cinéma français qu’étranger, dont le réalisateur Claude Lelouch qui a reçu un prix d’honneur de la part de la presse pour l’ensemble de sa carrière. « C’était tellement improbable qu’un jour les critiques me fassent ce petit clin d’œil. Je suis très honoré d’être honoré ainsi par la presse car souvent mes films l’ont mise de mauvaise humeur » s’est amusé le cinéaste.

Le Palmarès des Paris Film Critics Awrards 2022 :

Meilleur Film : Illusions Perdues

Meilleur Réalisateur : Arthur Harari pour Onoda, 10 000 nuits dans la jungle

Meilleure Actrice : Anamaria Vartolomei dans L’événement

Meilleur Acteur : Benoît Magimel dans De son vivant

Meilleure Actrice dans un second rôle : Olivia Colman dans The Father

Meilleur Acteur dans un second rôle : Vincent Lacoste dans Illusions Perdues

Meilleure Révélation Féminine : Agathe Rousselle dans Titane

Meilleure Révélation Masculine : Makita Samba dans Les Olympiades

Meilleur Scénario Original : Adam McKay et David Sirota pour Don’t Look Up

Meilleure Adaptation : Audrey Diwan et Marcia Romano pour L’événement

Meilleure Photographie : Caroline Champetier pour Annette

Meilleur Montage : Simon Jacquet pour Bac Nord

Meilleure Musique Originale : Ron Mael et Russel Mael (Les Sparks) pour Annette

Meilleur Premier Film : The Father, de Florian Zeller

Meilleur Documentaire : La Panthère des Neiges, de Vincent Munier et Marie Amiguet

Meilleur Film d’Animation : Le Sommet des Dieux, de Patrick Imbert