Mot de passe oublié
Cancel

Rss

Du livre à l’écran : huit nouvelles propositions d’adaptations littéraires

 

La troisième session du rendez-vous mensuel entre éditeurs et producteurs, Du livre à l’écran, s’est tenue fin juin sur le thème du Young Adult. Huit pitchs ont été présentés auprès d’une centaine de producteurs, en ligne et en direct. Si vous avez manqué ce rendez-vous, Ecran Total vous donne l’occasion de découvrir ici les œuvres présentées. Du livre à l’écran vous donne rendez-vous à la rentrée le 23 septembre, pour de nouvelles découvertes autour du Thriller.

 

 

L’île, de Vincent Villeminot (PKJ, parution digitale en 2020 ; roman à paraître en 2021)

 

Ce texte est paru avec un énorme succès sous forme de feuilleton quotidien sur les réseaux sociaux pendant toute la durée du confinement.

 

L’action se passe sur une île de quelques km² au large de La Rochelle, peuplée de moins de 150 habitants. Un matin, le bac qui fait la liaison avec le continent n’arrive pas. Toutes les communications, l’accès à l’eau potable et à l’électricité sont brusquement coupés. La menace devient réalité lorsque huit personnes débarquent sur l’île pour y chercher refuge. Elles racontent que là-bas les habitants ont commencé à s’agresser mutuellement. Le lendemain, ils sont tous retrouvés morts après s’être entretués. Mais la folie est-elle contagieuse ? Au cœur de cet événement sans précédent, une bande d’adolescents entre 13 et 15 ans vit pleinement l’instant présent entre aventures, jeux, amours balbutiantes, amitiés et trahisons.

 

Ce projet totalement d’actualité a un énorme potentiel d’adaptation avec des références telles que Sex Education, Stranger Things, Rain mais aussi les dernières adaptations de Ça de Stephen King.

 

 

Coltan Song, du collectif Backbone (Nathan, 2020)

 

Yagbya, Sierra Leone, 2000. Peter, directeur d’orphelinat et amant d’Irène est sauvagement assassiné par un homme blanc, Louis Cornic, surnommé le Commandant Couteau. Irène, jeune reporter de guerre, assiste impuissante à ce meurtre et jure alors de retrouver le meurtrier de Peter. De sa brève union avec le bel homme à la beau d’ébène naîtra Marie, une ravissante petite fille métisse, parfait mélange entre Peter et Irène (les cheveux et la peau de son père, les yeux verts de sa mère). Lorsqu’Irène décède brutalement, percutée par un bus, Marie est plongée malgré elle dans le passé de sa mère : la Sierra Leone, les mines de Coltan en RDC et Louis Cornic. Aidée de Léo – alias Hell-O – un jeune informaticien de son âge et de sa marraine italienne, reporter de guerre comme sa mère, Marie va dénouer peu à peu les fils d’un trafic d’enfants exploités et le secret de ses origines.

 

 

Extincta, de Victor Dixen (Robert Laffont, 2019)

 

A l’heure où dystopies et scénarios post-apocalyptiques se multiplient sur les plateformes et sur le grand écran, Extincta débute sur un effrayant compte-à-rebours : l’espèce humaine n’a plus que 255 heures à vivre. C’est dans cet univers désolé que se rencontrent Astréa et Océrian, qui malgré leurs différences vont s’aimer et embarquer ensemble dans un formidable roadtrip au cœur des Dernières Terres…

 

Nourri de Mad Max, de collapsologie, mais aussi des écrits de Baudelaire et d’Emily Dickinson, Extincta est une mise en garde puissante contre la sixième extinction de masse en cours. En bref, un world-building époustouflant, une action ramassée sur dix jours, des personnages hauts-en-couleurs sans être caricaturaux et un propos on ne peut plus actuel, voilà qui mérite bien une adaptation !

 

 

Une bouteille à la mer, de Lenia Major (Slalom, 2020)

 

Une romance pleine de vie, d’humour et d’espoir. Dans cet ouvrage, Lenia Major s’inspire de son histoire personnelle pour brosser la rencontre inattendue et bouleversante de deux adolescents.

 

« Promeneur, je m’appelle Charline. Cette bouteille est partie d’Ouessant. Si tu la trouves, envoie-moi un mail ! » tel est le message envoyé par la jeune fille dans une authentique bouteille à la mer. Axel, 16 ans, trouve la missive. Commence entre eux une correspondance amusante et tendre. Puis Charline apprend qu’elle est atteinte de leucémie. Elle partage avec Axel ses angoisses et ses douleurs. Dans cette lutte, l’humour sera leur meilleure arme.

 

Dans la veine de Nos étoiles contraires de John Green, Une bouteille à la mer est un matériau fort de personnages sincères pour une fiction Young Adult de qualité.

 

 

N.É.O. tome 1 : La chute du soleil de fer, de Michel Bussi (PKJ, 2020)

 

La série N.É.O. sera composée de 4 tomes dont le premier paraitra en octobre 2020.

 

Suite à une catastrophe écologique qui a vu disparaitre tous les adultes, deux groupes d’une centaine d’enfants de 12 ans (ils ont tous le même âge à quelques jours près) ont trouvé refuge dans deux lieux emblématiques de Paris : la tour Eiffel transformée en « Tipi » et le Louvre (re)devenu « Château ». Les uns chassent pour se nourrir, les autres vivent de leur potager dans les Tuileries. Bientôt, les animaux tombent malades, menaçant la survie de la bande du Tipi. Et si le Château était à l’origine de cet empoisonnement ? La guerre entre les deux tribus peut-elle encore être évitée ? Zyzo, l’espion au grand cœur du tipi, et Alixe, la reine du château, sauront-ils unir leurs forces pour déjouer les mystères, les intrigues et les trahisons ?

 

Aventure, suspense, faux-semblants seront présents tout au long de la série qui permettra également de se poser des questions essentielles sur l’écologie, la politique ou l’histoire de l’Humanité. Le décor inattendu et la richesse de l’univers convaincront autant ceux qui ont aimé Harry Potter que Game of Thrones.

 

 

La fille des manifs, d’Isabelle Collombat (Syros, 2020)

 

Barbara, jeune militante écologiste, est devenue sans vraiment chercher à l’être la figure de proue d’un mouvement de protestation. Son quotidien bascule brutalement lorsqu’elle dénonce devant les caméras l’hypocrisie de la présidente en matière d’écologie. Dès lors, sa parole est remise en doute, on l’humilie, on la discrédite sur les réseaux sociaux, on cherche à l’écarter et à l’intimider. Alors Barbara se bat. Seule lumière dans cette spirale infernale : l’écriture d’un journal adressé à sa défunte grand-mère, Annie, où elle se dévoile et se livre.

 

 

Soleil glacé, de Séverine Vidal (Robert Laffont, 2020)

 

Luce, 19 ans, découvre le jour des obsèques de son père, qu’elle a un frère du même âge qu’elle, Pierrot. Il est atteint du X fragile, un syndrome génétique à l’origine d’un retard cognitif. Le jour où Luce comprend que leur père leur avait fait la même promesse à tous les deux, les emmener en Laponie, une idée folle germe dans sa tête. Elle va faire ce voyage avec son frère ! Commence alors une folle épopée, en voiture, en train, en stop… Luce et Pierrot n’iront pas plus loin que la Belgique mais ce voyage va sceller à jamais leur relation.

 

Soleil glacé est un très beau roman d’initiation, qui en plus d’aborder le thème du passage à l’âge adulte, parle des secrets de familles, du handicap mais aussi de l’homoparentalité, puisque Luce a été élevée par deux mamans. Une version française et moderne du film culte de Barry Levinson, Rain Man, qui ferait un très beau film de cinéma ou un unitaire pour la télévision. 

 

 

Presque minuit, d’Anthony Combrexelle (Slalom, 2018)

 

Une aventure effrénée dans les rues de Paris où l’amitié, l’imagination et le Steampunk sont à l’honneur.

 

Paris, 1889. Tout bruisse de vapeur, d’électricité et de nouvelles inventions. Mais dans les faubourgs, la misère oblige six orphelins débrouillards à dépouiller les passants. Alors que l’Exposition universelle débute, ils dérobent une montre à gousset qui permet… de remonter le temps ! Les propriétaires de l’objet, terrifiants ennemis de fer, se lancent à leur poursuite. C’est le début d’une dangereuse aventure où chacun devra faire preuve de courage pour sauver la capitale.

 

Premier tome d’une série de trois ouvrages, ce roman plein d’action et de fantaisie ferait une excellente adaptation sous forme de série dans  la lignée de Lock and Key ou l’univers d’Hugo Cabret.

 

Pour plus d’informations :

–          L’île et N.É.O. : julie.buffaud@universpoche.com

–          Coltan Song et La fille des manifs : mdessaix@nathan.fr

–          Extincta et Soleil glacé : louise.quantin@robert-laffont.com

–          Une bouteille à la mer et Presque Minuit : alexandra.buchman@editis.com

 

Vous pouvez consulter le replay de la séance dans la vidéo ci-dessous :

 

 

Share Button