La Berlinale dévoile sa programmation

Il y a 5 jours
Rendez-vous du 16 au 26 février 2023.

La 73e Berlinale, qui se déroulera du 16 au 26 février prochain dans la capitale allemande, accueillera six productions françaises dans sa compétition officielle (composé de 18 longs métrages), dont le nouveau long métrage de Philippe Garrel, Le Grand Chariot, ou le premier long métrage de la société Films Grand Huit, Disco Boy.

« Plus que jamais, la sélection de cette année se veut la plus ouverte possible à toutes les formes cinématographiques. Films d’animation et documentaires, comédies et mélodrames, drames et films d’époque, films qui s’appuient sur de grandes performances ou sont portés par des acteurs «naturels» : dans chacun des 18 titres, on peut entendre une voix unique. Et derrière ces histoires importantes, même teintées d’une note de blues, résonne encore la beauté du monde », a déclaré la Berlinale.

Compétition :

  • 20 000 especies de abejas, d’Estibaliz Urresola Solaguren (Espagne)
  • Bai Ta Zhi Guang (The Shadowless Tower), de Zhang Lu (Chine)
  • Bis ans Ende der Nacht (Till the End of the Night), de Christoph Hochhäusler (Allemagne)
  • BlackBerry, de Matt Johnson (Canada)
  • Disco Boy, de Giacomo Abbruzzese (France, Italie, Pologne, Belgique, premier film)
  • Le Grand Chariot, de Philippe Garrel (France, Suisse)
  • Ingeborg Bachmann – Reise in die Wüste (Ingeborg Bachmann – Journey into the Desert), de Margarethe von Trotta (Allemagne, Suisse, Autriche, Luxembourg)
  • Irgendwann werden wir uns alles erzählen (Someday We’ll Tell Each Other Everything), d’Emily Atef (Allemagne)
  • Limbo, d’Ivan Sen (Australie)
  • Mal Viver (Bad Living), de João Canijo (Portugal, France)
  • Manodrome, de John Trengove (Royaume-Uni, Etats-Unis)
  • Music, d’Angela Schanelec (Allemagne, France, Serbie)
  • Past Lives, de Celine Song (Etats-Unis, premier film)
  • Roter Himmel (Afire), de Christian Petzold (Allemagne)
  • Sur l’Adamant, de Nicolas Philibert (France, Japon, documentaire)
  • The Survival of Kindness (Das Überleben der Freundlichkeit), de Rolf de Heer (Australie)
  • Suzume, de Makoto Shinkai (Japon, animation)
  • Tótem, de Lila Avilés (Mexique, Danemark, France)

Encounters :

  • Adentro mío estoy bailando (The Klezmer Project), de Leandro Koch et Paloma Schachmann (Argentine, Autriche, premier film)
  • The Adults, de Dustin Guy Defa (Etats-Unis)
  • El eco (The Echo / Das Echo), de Tatiana Huezo (Mexique, Allemagne, documentaire)
  • Here, de Bas Devos (Belgique)
  • Im toten Winkel (In the Blind Spot), d’Ayşe Polat (Allemagne, documentaire)
  • Kletka ishet ptitsu (The Cage is Looking for a Bird), de Malika Musaeva (France, Russie, premier film)
  • Mon pire ennemi (My Worst Enemy), de Mehran Tamadon (France, Suisse, documentaire)
  • Müanyag égbolt (White Plastic Sky), de Tibor Bánóczki et Sarolta Szabó (Hongrie, Slovaquie, animation)
  • mul-an-e-seo (in water), de Hong Sangsoo (Corée du Sud)
  • Mummola (Family Time), de Tia Kouvo (Finlande, Suède, premier film)
  • Le mura di Bergamo (The Walls of Bergamo), de Stefano Savona (Italie, documentaire)
  • Orlando, ma biographie politique (Orlando, My Political Biography), de Paul B. Preciado (France, documentaire)
  • Samsara, de Lois Patiño (Espagne)
  • Shidniy front (Eastern Front), de Vitaly Mansky et Yevhen Titarenko (Lettonie, République Tchèque, Ukraine, Etats-Unis, documentaire)
  • Viver Mal (Living Bad), de João Canijo (Portugal, France)
  • Xue yun (Absence), de Wu Lang (Chine, premier film)

Berlinale Special Gala :

  • Superpower, de Sean Penn et Aaron Kaufman (Etats-Unis, documentaire)