Les recettes publicitaires du groupe M6 en baisse au troisième trimestre

27 octobre 2022
Plombés notamment par l'incertitude économique du secteur automobile, les revenus publicitaires des chaînes M6 perdent 10% sur un an.
groupe M6

Le groupe M6 a annoncé un chiffre d’affaires consolidé pour le troisième trimestre de 290,1 millions d’euros, en baisse de 5,8% par rapport à la même période il y a un an. Les revenus issus de la publicité plombent le bilan.

« Face à un effet de base défavorable, les recettes publicitaires diminuent de -8,2% dans un environnement économique incertain qui pèse sur les investissements publicitaires de plusieurs secteurs, qui subissent l’inflation des prix des matières premières et les difficultés d’approvisionnement », précise M6, dont les recettes publicitaires sur les chaînes gratuites (M6, W9, 6Ter, Gulli) chutent de 9,9%. Ce, malgré une forte progression de la part d’audience de ces chaînes sur un an.

Cette forte baisse s’explique d’abord par un effet de base défavorable, les chiffres du troisième trimestre 2021 ayant été tirés vers le haut par la diffusion de l’Euro et la relance post-Covid ; et ensuite, par « l’environnement économique incertain qui impacte les investissements publicitaires de plusieurs secteurs, tels que l’Alimentation-Boissons et l’Automobile ».

Deux fois moins d’entrées en salles pour les films SND

Autre effet de base négatif dans le secteur de la production et des droits audiovisuels, dont le chiffre d’affaires atteint au troisième trimestre 15,8 millions d’euros, soit une diminution de 30,3% sur un an. Le nombre d’entrées en salles pour les films distribués par SND, distributeur du groupe, a été divisé par deux, passant de 3,6 millions d’entrées au troisième trimestre 2021 à 1,7 millions sur la même période en 2022. En cause : le carton Kaamelott : Premier volet, plus gros succès pour un film français depuis la réouverture des salles.

Privé de fusion avec TF1, le groupe compte désormais, entre autres, sur le lancement de sa plateforme payante 6Play Max, censée attirer des clients premiums en quête d’une plus grande qualité de visionnage.