Un 24e Cartoon Movie couronné de succès

11 mars 2022
Le marché a réuni 913 participants venus de 42 pays. Les projets de longs métrages à destination des ado-adultes ont particulièrement marqué.

Du 8 au 10 mars s’est tenue à Bordeaux la 24e édition de Cartoon Movie, le forum européen de coproduction de longs métrages animés, organisé par Cartoon, l’association européenne du film d’animation. Après une édition 2021 qui avait dû se tenir en ligne en raison de la pandémie, la manifestation, pour son retour en présentiel, a accueilli 913 participants (dont 63 en ligne) venus de 42 pays. Parmi ceux-ci, on comptait 297 acheteurs, dont 150 distributeurs et agents de vente. Et, parmi ces acheteurs, 35, soit 12%, venaient pour la première fois. Les professionnels ont pu découvrir 57 projets, à différents stades d’avancement, issus de 19 pays européens. Respectivement, on en comptait 19, 23, 8 et 7 dans les catégories « en concept », « en développement », « en production » et « sneak preview ».

Les films pour les ado-adultes suscitent l’enthousiasme

L’un des points majeurs à retenir de ce cru 2022 est la place de plus en plus importante qu’occupent les projets destinés au public des jeunes adultes et des adultes. Au-delà du fait qu’ils étaient davantage en nombre cette année – ils représentaient 37% de la sélection (contre 27% en 2021, 21% en 2020, et 19% en 2019) – ils ont suscité un fort enthousiasme. Comme le disait la semaine dernière dans nos colonnes Annick Maes, directrice générale de Cartoon, les succès de J’ai perdu mon corps ou de Flee – et on pourrait aussi mentionner celui du Sommet des Dieux, entre autres – portent le secteur. Les professionnels semblent désormais convaincus qu’un marché du film d’animation européen s’adressant aux jeunes adultes et aux adultes peut exister. A présent, il faut que les financiers suivent, car c’est toute une industrie qui doit se mobiliser pour que des oeuvres comme J’ai perdu mon corps ou Flee ne soient plus l’exception qui confirme la règle.

Le long métrage pour la famille, une valeur sûre

En parallèle, le film d’animation pour la famille reste une valeur sûre. Dans le classement des projets qui ont reçu le plus d’attention de la part des acheteurs, communiqué par Cartoon, ceux qui figurent dans le top 5 visent tous cette cible. En tête, on trouve Little Caribou (Barley Films, Irlande). Il est suivi de Marie-Louise (Pictak, 2 Minutes, France) ; The Amazing Maurice (Ulysses Filmproduktion, Allemagne, Cantilever Media, Royaume-Uni) ; Ellie and The Christmas Creep (Fabrique d’Images, Luxembourg), et Flow (Dream Well, Lettonie, Sacrebleu Productions, France, et Ciné-Litté Productions, Allemagne). Pour ce classement n’étaient éligibles que les projets défendus dans les catégories « en développement » et « en production ».

Les lauréats des Cartoon Tributes

Les Cartoon Tributes ont de nouveau été remis – ils n’avaient pu être décernés l’année dernière. Le Prix du réalisateur européen de l’année est allé à Jonas Poher Rasmussen pour son film Flee (Danemark, France, Suède et Norvège). Ce long métrage, au parcours exceptionnel, a décroché trois nominations à la 94e cérémonie des Oscars, qui se déroulera le 28 mars. Le Prix du producteur européen de l’année a salué les sociétés Fresh Films (République tchèque), Les Films du Cygne (France), Cinemart (Slovaquie) et Animoon (Pologne), qui ont produit Même les souris vont au paradis, de Denisa Grimmová et Jan Bubeníček, sorti en France le 27 octobre dernier. Le Prix du distributeur européen de l’année a distingué la société Charades (France). En outre, le Prix Eurimages au développement de la coproduction est revenu au thriller Melvile, de Romain Renard et Fursy Teyssier (Need Productions, Belgique, Special Touch Studios, Creative Touch Studios, France). Ce prix, d’un montant de 20.000 €, s’adresse à des films conçus dès le départ comme des coproductions internationales destinées à une exploitation en salles. La somme versée sous forme de subvention non remboursable sert à couvrir les dépenses de développement.

D’ores et déjà, il est possible de visionner, et ce jusqu’au 31 mars, sur la plateforme de Cartoon Movie, des vidéos préenregistrées présentant la majorité des 57 projets sélectionnés. La 25e édition de Cartoon Movie se tiendra du 7 au 9 mars 2023.

Photo : Sébastien Onomo (Special Touch Studios, Creative Touch Studios), Anne-Laure Guégan (Need Productions), Romain Renard et Fursy Teyssier, l’équipe de « Melvile », lauréat du Prix Eurimages au développement de la coproduction.