Les cinémas français affichent une reprise spectaculaire depuis début juin

Il y a 3 mois
La fréquentation soutenue en 2021 permet un rattrapage rapide du cumul des entrées.
Comscore cinémas actifs
Source : Iboe © Comscore Movies

Cinq mois après la réouverture des cinémas en France, Comscore Movie (Rentrak France) a publié, le 26 octobre, son étude Reprise de la fréquentation cinématographique en France en 2021 qui présente des éléments statistiques permettant d’apprécier la reprise de la fréquentation sur la période du 19 mai au 19 octobre. Il est constaté que la réouverture a été générale dès la semaine du 19 mai et que plus de 1.300 cinémas « actifs » ont communiqué des données de fréquentation dès la première semaine, et 1.450 au cours de la cinquième (16 juin). Comparé à la reprise du 22 juin 2020, le nombre de cinémas actifs a été supérieur sur toute la période – la baisse habituelle du mois d’août, liée aux fermetures annuelles, est légèrement moins marquée qu’à l’accoutumée, démontrant une forte mobilisation des salles. Depuis la rentrée, le nombre de cinémas « actifs » est comparable à celui de 2020 : « Tout le parc français est ouvert« , note l’étude.

Une fréquentation de près de 55 millions d’entrés en cinq mois

Sur la période du 19 mai au 19 octobre, la fréquentation s’est élevée à 54,8 millions d’entrées. A titre de comparaison, elle était de -22,1 millions du 22 juin au 20 octobre 2020 (soit +99,7% en 2021 sur cette période de quatre mois) ; 75,2 millions en 2019 sur la période équivalente de cinq mois (soit -27,1% en 2021) ; et 64,2 millions en 2018 sur la période équivalente de cinq mois (soit -14,6% en 2021).

La fréquentation hebdomadaire a toujours été très nettement supérieure aux semaines équivalentes de 2020 sauf la semaine du 25 août, correspondant à la sortie de Tenet le 26 août 2020. Elle a été très proche des niveaux de 2019 et 2018 du 9 juin au 20 juillet et du 18 août au 21 septembre. La fréquentation hebdomadaire a été assez nettement inférieure du 26 mai au 8 juin, notamment en raison des contraintes de jauge (35%) et du couvre-feu à 21 heures, puis du 21 juillet au 17 août, avec la mise en place anticipée du passe sanitaire, et enfin depuis le 29 septembre.

« Cette fréquentation plus soutenue en 2021 par rapport à 2020 se traduit par un rattrapage rapide du cumul des entrées« , analyse Comscore. Au 19 octobre dernier, le cumul était de 54,8 millions d’entrées. Au 20 octobre 2020, il était 61,2 millions, les 10 premières semaines de l’année ayant précédé la crise sanitaire. En 2019, le cumul au 22 octobre était de 163,1 millions d’entrées.

La production américaine peinent à retrouver son public

Selon l’étude de Comscore, la principale différence avec 2020 consiste « bien entendu » dans le retour des films américains sur les écrans et dans le classement des plus fortes affluences. Toutefois, il est précisé que les films américains n’ont retrouvé un niveau de fréquentation comparable aux années pré-Covid qu’entre le 30 juin et le 20 juillet, puis de manière plus constante à partir de la mi-septembre. Les films français ont connu une reprise spectaculaire dès le début juin et jusqu’à la mi-septembre. Enfin, les films d’autres nationalités ont connu une reprise forte en juin et du 14 juillet à la fin août.

Comscore Movies analyse la fréquentation et les recettes au cinéma avec des rapports quotidiens et hebdomadaires ainsi que des historiques et analyses en temps réel. En France, Comscore Movies (Rentrak France) assure une couverture quotidienne de 95% de la fréquentation nationale avec la base de données internationales Iboe et CinéZap.