Le CNC dévoile son étude sur la géographie du cinéma

21 septembre 2021
Comme chaque année, le CNC propose son portrait du cinéma en France.

A l’occasion du 76ᵉ congrès de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF), le CNC publie Géographie du cinéma en 2020. Cette étude analyse l’évolution du parc de salles et de la fréquentation au plan national, mais aussi par région, par département, par agglomération et par commune. Elle mets également en lumière l’évolution de l’offre de films en région et par département. Rédigée par la direction des Etudes, des statistiques et de la prospective, l’étude inventorie dans le parc cinématographique français 2.041 établissements regroupant 6.127 écrans, dont 92 écrans ouverts en 2020. La moyenne du nombre de fauteuils s’établit à 558 par établissement (+8,4% par rapport à 2011). On dénombre 3,0 écrans par établissement (+11,7% par rapport à 2011). L’année 2020 a vu l’ouverture de 16 mono-écrans et, au total, 55,4% des établissements sont des mono-écrans (1.131 cinémas) pendant que 11,4% des établissements sont des multiplexes (233 cinémas). Plus de la moitié des cinémas classés sont des mono-écrans et 45 multiplexes sont classés Art et Essai. En 2020, 783 établissements bénéficient du label jeune public (63,3% des cinémas classés).

Concernant l’emploi dans l’exploitation cinématographique en France métropolitaine, en 2019, le secteur de l’exploitation cinématographique emploie plus de 16.000 salariés. En 10 ans, 1.600 emplois en CDI créés. Le nombre de femmes dans la filière augmente de 6% en 10 ans, contre 2% pour les hommes. En 2019, une femme en CDI gagne, en moyenne, 13% de moins qu’un homme dans l’exploitation cinématographique.

Le cinéma en région

La région Auvergne-Rhône-Alpes compte le plus grand nombre de communes équipées avec 323 établissements cinématographiques, devant l’Ile-de France (310) et la Nouvelle-Aquitaine (218). Les indices de fréquentation les plus élevés sont enregistrés en Ile-de-France (1,44 entrée par habitant sur l’année), en Pays de la Loire (1,04) et en Provence-Alpes-Côte-d’Azur (1,03). Les trois premières régions en termes d’entrées cumulent 47,1% de la fréquentation nationale (Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine). Le prix d’une place de cinéma est le moins cher dans les Pays de la Loire à 6,20 € contre 7,10 € en Provence-Alpes-Côte-d’Azur et 6,87€ en Ile-de-France.
L’étude complète Géographie du cinéma 2020 est disponible en ligne (43 pages, format PDF) sur le site du CNC.