« Amants » s’apprête enfin à rencontrer le public français

Il y a 4 semaines
Sélectionné à la Mostra de Venise l’année dernière, Amants, de Nicole Garcia, a enfin été dévoilé devant un public français lors du Festival du Film Francophone d’Angoulême où il était présenté en avant-première.

Après avoir signé l’adaptation du roman de Milena Agus, Mal de pierres, Nicole Garcia raconte ici une histoire originale qu’elle a coécrite avec Jacques Fieschi. On y suit les personnages de Lisa et Simon, qui s’aiment passionnément depuis leur adolescence. A la suite d’une soirée qui vire au drame, Simon décide de fuir le pays et de sacrifier sa relation avec Lisa. Désespérée, celle-ci finira par épouser Léo, un riche homme d’affaires vivant à Genève. Quelques années plus tard, sur une île de l’Océan indien, les chemins de Lisa et Simon se recroisent. « Je souhaitais depuis longtemps me confronter au thriller, au film noir, avec une caractérisation particulière des personnages autour desquels un danger rôde constamment. J’aime ce romanesque sombre qui raconte quelque chose de l’âpreté du monde, témoigne la cinéaste qui tenait à ce que Stacy Martin et Pierre Niney incarnent ce couple d’amants maudits : « Stacy apporte au personnage sa mélancolie personnelle qui est très riche sur un plan cinématographique. Elle est aussi un puissant objet de désir et c’est une actrice physiquement très proche de Pierre. Ce sont presque des jumeaux érotiques : même peau pâle, mêmes cheveux noirs, même minceur. Ils se sont imposés comme une évidence ».

Un film attendu de longue date

Après avoir collaboré à de nombreuses reprises avec Alain Attal (Trésor Films), Nicole Garcia collabore ici avec Philippe Martin (Les Films Pelléas) qui avait produit son septième film en 2013, Un beau dimanche. Le producteur s’est montré, lui aussi, emballé à l’idée de se confronter au thriller : « les occasions de produire un film de genre qui soit à la fois si ambitieux, personnel et intime, ne sont pas si fréquentes ». Fort de cette belle promesse de cinéma, Philippe Martin a pu rassembler de fidèles partenaires de Nicole Garcia comme France 3 et Canal+. Mars Films est attaché à la coproduction du film et devait le distribuer avant que Stéphane Célérier ne passe la main à Wild Bunch au moment où sa société a connu de sérieuses difficultés. Trois investisseurs privés ont également apporté leur soutien en plus de la région Île-de-France pour boucler un budget de huit millions d’euros. Une somme nécessaire pour couvrir un tournage réparti entre Paris, Genève et l’océan indien où Nicole Garcia tenait à poser ses caméras afin d’apporter une lumière élégante à ce sombre récit. « Je voulais raconter cette histoire dans un espace qui amène de la sensualité avec les plages, la nature et les couleurs magnifiques de l’océan indien ».

Les spectateurs français vont très prochainement pouvoir découvrir ce film qui aura été durement impacté par la pandémie. En effet, le tournage a débuté au début de l’année 2019. Les premières ventes internationales ont été conclues par France Télévisions au marché de Berlin en février 2020. Après quoi, le film avait été initialement programmé en novembre 2020, avant d’être reporté en janvier dernier puis d’être, enfin, officiellement daté au 17 novembre prochain. Cette fois-ci, on y est. Enfin !