“Pil”, le nouveau film événement de TAT Productions

Il y a 2 mois
C’est le 11 août prochain que l’on découvrira cette comédie d’aventure pour toute la famille, écrite et réalisée par Julien Fournet.

Le 11 août, on pourra voir en salles Pil, le troisième long métrage de TAT Productions, la société fondée par David Alaux, Eric Tosti et Jean-François Tosti. Il a été écrit et réalisé en 3D par Julien Fournet. Son synopsis est le suivant : “Pil, jeune orpheline débrouillarde, vit dans les rues de la cité médiévale de Roc-en-Brume. Avec ses trois fouines apprivoisées, elle survit en allant chiper de la nourriture dans le château du sinistre régent Tristain, qui usurpe le trône. Un beau jour, pour échapper aux gardes qui la poursuivent, Pil se déguise en enfilant une robe de princesse. La voilà alors embarquée malgré elle dans une quête folle et délirante pour sauver Roland, l’héritier du trône victime d’un enchantement et transformé en… chapoul (moitié chat, moitié poule). Une aventure qui va bouleverser tout le royaume et apprendre à Pil que la noblesse peut se trouver en chacun de nous“. Si le film a pour cœur de cible les 6 à 12 ans, il s’adresse à toutes les générations. “Pil est une comédie d’aventure pour toute la famille, qui fera autant rire les enfants que les adultes, et qui contient de belles séquences d’action“, souligne Julien Fournet. Ce dernier, qui signe là son premier long métrage, est un des artistes phares de TAT. Il a notamment œuvré sur Les As de la jungle, à la rescousse !, série de la structure toulousaine, coproduite par Master Films et accompagnée par France Télévisions, qui connaît un succès phénoménal dans le monde entier depuis ses débuts. Sur les première (52 x 11’, 2014) et deuxième (52 x 11’, 2015) saisons, Julien Fournet a été coauteur et réalisateur de la moitié des épisodes ; et sur la saison 3 (52 x 11’, 2020), il a été coauteur et codirecteur de l’écriture. “Quand nous avons choisi de recentrer notre activité sur le long métrage, nous savions que nos deux premiers films seraient réalisés par David [à qui l’on doit Les As de la jungle, 2017, Ndlr] et Eric [qui a mis en scène Terra Willy- Planète inconnue, 2019], mais nous avions aussi la volonté de travailler avec d’autres réalisateurs. Naturellement, nous nous sommes tournés vers Julien, car l’expérience que nous avions avec lui montrait que nous partagions une fibre commune. Par ailleurs, il a cette capacité d’être à la fois auteur et réalisateur“, relate Jean-François Tosti.

Un budget de 8,2 M€

Julien Fournet a alors proposé quelques pitchs et c’est celui de Pil qui s’est imposé. “Tout le monde était très enthousiaste à l’idée d’explorer le Moyen-Age, mais avec le souhait de tordre le cou aux clichés entourant l’image de la princesse, du prince charmant, du chevalier, etc., se souvient-il. L’écriture a suscité de nombreux échanges entre Jean-François, Eric, David et moi pour aboutir à un scénario qui est dans l’ADN de TAT. Il présente des personnages qui sont des héros malgré eux, qui sont assez décalés, et la comédie et l’aventure y sont donc omniprésentes“.

Pil a été coproduit par SND (groupe M6) et France 3 Cinéma. SND détient tous les mandats (distribution salles, ventes internationales, vidéo). Le long métrage a bénéficié de la participation de France Télévisions, Canal+ et Ciné+, et du soutien du CNC, de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, de Toulouse Métropole, de la Procirep, de l’Angoa et de la Sacem. Son budget s’élève à 8,2 M€ – soit 2 M€ de plus que le précédent long métrage de TAT, Terra Willy-Planète inconnue.

Pil a été intégralement fabriqué au sein de TAT, comme toutes les productions de l’entreprise. Cette fabrication a duré deux ans et demi et a été finalement peu affectée par la pandémie. “Lors du premier confinement, nous avons fermé le studio et nous avons réfléchi à comment nous pourrions nous organiser pour la suite. Quand nous avons pu reprendre, nous avons essayé de mettre en place le télétravail, mais cela ne fonctionnait pas d’un point de vue technique, et les membres de l’équipe nous ont précisé que cette manière de procéder ne les satisfaisait pas. Alors, nous avons adapté la configuration de nos locaux à un stricte protocole sanitaire“, explique Jean-François Tosti. De fait, seuls trois mois de retard par rapport à la date de livraison initiale ont été causés par la crise.

Une promotion aux niveaux national et régional

SND sortira donc le film le 11 août, sur une combinaison allant de 500 à 600 copies. La filiale du groupe M6 a prévu une campagne de promotion massive : affichage, spots tv, diffusion de la bande annonce en salles avant les films familiaux, marketing digital, etc. A noter qu’un partenariat a été conclu avec Okoo, l’offre jeunesse de France Télévisions.

Cette promotion au niveau national, portée par un très bon accueil de la presse, s’accompagne d’une promotion au niveau local. En effet, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a à cœur de faire savoir, en particulier à ses habitants, que le long métrage a été conçu sur ses terres. Ainsi, elle s’implique pour lui donner de la visibilité. A ce titre, par exemple, des TER des lignes principales de l’Occitanie seront habillés aux couleurs de Pil. Et cette promotion au niveau local est d’autant plus cohérente que toutes celles et ceux qui ont collaboré au film se sont inspirés, pour les décors, de l’architecture de Carcassonne, de Cordes-sur-ciel ou encore des châteaux cathares, qui comptent parmi les trésors de la région.

Enfin, du côté des préventes, même si, à l’international, l’exploitation continue de rencontrer de sérieuses difficultés, SND en a déjà signé de nombreuses, qui couvrent une soixantaine de pays.

Alors que Pil s’apprête à rencontrer le public, TAT Productions porte déjà de nouveaux projets de longs métrages, dont Argonautes, de David Alaux, là aussi une comédie d’aventure, dont l’action se déroule dans la Grèce antique. Argonautes est attendu pour 2022.

Copyright photo : TAT productions, SND – Groupe M6, France 3 Cinéma / 2021