Le Festival Séries Mania annonce la composition de ses jurys

27 juillet 2021
Le festival se tiendra à Lille et en ligne du 26 août au 2 septembre. La manifestation a également dévoilé sa grille de programmation.

Le Festival Séries Mania, qui se tiendra à Lille et en ligne du 26 août au 2 septembre, a révélé la composition de ses différents jurys. Par ailleurs, la grille de programmation est désormais accessible sur le site de la manifestation.

Jury Compétition internationale

-Hagai Levi (Israël) – Président du jury

Scénariste, réalisateur, producteur et critique israélien à qui l’on doit la série télévisée Be Tipul, dont la version française n’est autre que En Thérapie (Arte). En 2015, il remporte le Golden Globe de la meilleure série dramatique en tant que co-créateur et coproducteur pour The Affair. Dans la foulée, il co-créé, co-réalise et coproduit la série Our Boys (HBO), couronnée de 13 Israeli Academy Award, dont celui de la meilleure série. Il a récemment écrit et réalisé la prochaine adaptation de Scenes From A Marriage (HBO), avec Jessica Chastain et Oscar Isaac.

-Zineb Triki (France-Maroc)

Née au Maroc, Zineb Triki fait ses études entre la France et le Canada. C’est son rôle dans Le Bureau des légendes qui la fait connaître du grand public en 2014. On la retrouve ensuite au cinéma dans De toutes mes forces (2017) ou La Lutte des classes (2019), et dans les séries Glacé, The Attaché et Homeland. Elle sera bientôt au cinéma aux côtés de Thierry Lhermitte et Patrick Timsit dans À nos âges, sur Netflix dans la série Notre Dame, la part du feu et dans la série Vortex diffusée sur France 2.

-Thibault de Montalembert (France)

Thibault de Montalembert se forme à la classe libre du cours Florent sous la houlette de Francis Huster, puis rejoint l’École des Amandiers. Il joue notamment Heinrich Von Kleist, Anton Tchekhov et William Shakespeare tout en entamant une carrière à la télévision et au cinéma. A la suite de Hôtel de France (1987), son premier rôle sur grand écran, il tourne avec Jacques Doillon dans L’Amoureuse et débute une collaboration avec Arnaud Desplechin qui le sollicitera pour trois films, dont Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle). En 1994, il entre comme pensionnaire à la Comédie-Française, où il reste deux ans. Son parcours se poursuit ensuite au gré d’un grand nombre de productions indépendantes exigeantes – chez Michel Hazanavicius, Denys Arcand, Bertrand Bonello, Rachid Bouchareb… En 2007, il met en scène Lettre au père, de Franz Kafka, au théâtre de la Bastille. Dans les années 2010, il se concentre sur la télévision et connaît une reconnaissance du grand public en 2015 avec la série Dix pour cent (France 2).

-Steven Canals (États-Unis)

Steven Canals est un créateur queer afro-portoricain, qui a grandi à New York et dont le travail vise à mettre en lumière les communautés sous-représentées à l’écran. Il a récemment fait la couverture de The Hollywood Reporter, et été nommé parmi les “50 acteurs LGBTQ les plus puissants d’Hollywood” de 2020. Il est co-réalisateur, producteur exécutif et scénariste de la série dramatique et révolutionnaire Pose (FX), nommée aux Emmy, Golden Globes et Critics Choice Awards en tant que meilleure série dramatique. Il a également reçu une nomination aux Writers Guild Awards pour la meilleure nouvelle série exceptionnelle, et a gagné le Peabody Award. En 2020, il a signé un accord global exclusif avec The 20th Century TV, avec qui il continuera à développer des projets qui mettent en avant les voix et les histoires des communautés historiquement marginalisées.

-Mauricio Katz (Mexique)

Mauricio Katz a co-créé la série Zerozerozero, une méga-production d’Amazon, Sky et Canal+ acclamée par la critique, qui s’étend sur trois continents et est traduite dans six langues. Il a aussi travaillé sur plusieurs séries télévisées en tant que scénariste et coproducteur, comme The Bridge (FX) ou Maniac (Netflix). Il a co-créé Nino Santo, la série populaire mexicaine, qui a ensuite été développée et adaptée par A&E Network et Amblin Television de Steven Spielberg. Il a également écrit le scénario du long métrage Miss Bala, présélectionné pour les nominations de l’Oscar du meilleur film en langue étrangère en 2012.

-Désirée Nosbusch (Luxembourg)

Depuis plus de trente ans, Désirée Nosbusch est une actrice et une animatrice de télévision à succès et de renommée internationale. Elle fait ses débuts d’actrice dans Nach Mitternacht (1981), une adaptation cinématographique du roman de fiction d’Irmgard Keun. En 1986, les frères Taviani la révèlent grâce au rôle de Mabel dans leur long métrage Good Morning Babilonia, qui fait l’ouverture du Festival de Cannes. Elle a depuis joué dans plus de 60 films à l’international, et reçu en 2019 le prestigieux prix Grimme de la meilleure actrice pour son interprétation de Christelle LeBlanc dans la mini-série internationale très acclamée Bad Banks, réalisée par Christian Schwochow. Elle développe actuellement son premier long métrage en tant que réalisatrice, une adaptation de la pièce Gift – Poison, de Lot Vekemans.

Jury Panorama

-Florence Aubenas (France) – Présidente du jury

Grand reporter au Monde, Florence Aubenas a également écrit pour Libération et Le Nouvel Observateur. Essayiste, elle a notamment publié La Méprise : l’affaire d’Outreau (Seuil, 2005) et Grand reporter (Bayard, 2009). En 2010, paraît Le Quai de Ouistreham (L’Olivier), qui participe à redéfinir la notion de journalisme d’investigation. Quatre ans plus tard, En France (L’Olivier), recueil de ses articles pour Le Monde, obtient le prix d’Académie 2015. En février 2021, elle publie L’Inconnu de la poste (L’Olivier), enquête autour du meurtre de Catherine Burgod survenu en 2008, qui connaît un immense succès.

-Laïla Marrakchi (France-Maroc)

Laïla Marrakchi est une réalisatrice et scénariste. Dans son premier long métrage, Marock (Un Certain Regard – Cannes 2005), elle dépeint la jeunesse dorée de Casablanca, quand un premier amour rapproche une jeune musulmane d’un jeune juif. Son second film, Rock The Casbah, réunit un casting prestigieux : Hiam Abbass, Nadine Labaki, Lubna Azabal, Morjana Alaoui, et la participation exceptionnelle d’Omar Sharif. Parallèlement, elle participe à la réalisation de cinq épisodes du Bureau des légendes (saisons 1, 2 et 4). Elle signe aussi deux épisodes de The Eddy et vient de collaborer à L’Opéra, la nouvelle série Orange en compétition à Series Mania. Actuellement, elle travaille sur son prochain film, La Mas Dulce, qui raconte le parcours des saisonnières agricoles marocaines sur les champs de fraises en Andalousie, ainsi que sur la création d’une série, Casa Girls, sur les tribulations sentimentales et sexuelles de quatre jeunes femmes d’aujourd’hui à Casablanca.

-Ron Leshem (Israël)

Scénariste, auteur et producteur israélo-américain, Ron Leshem a co-créé et co-écrit No Man’s Land, Valley Of Tears (HBO Max) et est à l’origine de la série Euphoria (HBO). Il a co-écrit le film Beaufort, nommé aux Oscars, et le film Incitement, qui a remporté l’Oscar israélien du meilleur film en 2019. Pour la télévision, il a participé à l’écriture du drame The Gordin Cell, adapté par NBC sous le titre Allegiance, et de la dramédie The Baker and The Beauty, adaptée par ABC. En tant que directeur de la télévision pour Keshet TV, il a supervisé le développement de nombreuses émissions internationales acclamées par la critique, dont Prisoners of War (l’original de Homeland), The A-Word et Arab Labor. C’est aussi un auteur à succès, publié en 20 langues, qui a notamment remporté le plus grand prix littéraire d’Israël, le prix Sapir.

-Lucas Englander (Autriche)

Né à Vienne, Lucas Englander se tourne vers le théâtre à la fin du lycée. Il est dirigé par le dramaturge Karl Baratta, avant de poursuivre sa formation chez Stella Adler. Il joue ensuite sur scène à Londres, et se produit pour le cinéma et la télévision aux Etats-Unis, en Autriche, en Allemagne, avant de conquérir Paris. En France, on le découvre dans Les Apparences, de Marc Fitoussi, une prestation qui lui vaut une pré-nomination aux César 2021 (meilleur espoir). A la télévision, il joue dans la série Parlement (France Télévisions) et vient d’achever le tournage de la troisième saison de Missions (OCS).

-Linh-Dan Pham (France-Viêt Nam)

Née à Saïgon, Linh-Dan Pham quitte le Viêt Nam pour la France alors qu’elle n’est âgée que d’un an. Elle est engagée en 1991 pour le rôle de Camille, la fille adoptive de Catherine Deneuve dans le film de Régis Wargnier, Indochine, pour lequel elle est nommée au César du meilleur espoir féminin. Après ce début extraordinaire, elle disparaît pendant dix ans de la scène pour se consacrer à ses études. En 2001, installée à New York, elle suit des cours de la méthode Actors Studio au Lee Strasberg Theatre & Film Institute. Revenue en 2005 en France, elle reprend sa carrière de comédienne et enchaîne les tournages des films Les Mauvais Joueurs, puis De battre mon coeur s’est arrêté (Jacques Audiard), qui lui vaut le César du meilleur espoir féminin, treize ans après sa première nomination pour ce même prix. Elle retrouve ensuite Régis Wargnier pour Pars vite et reviens tard, puis apparaît dans des films comme Tout ce qui brille, Mr Nobody ou Le Bal des actrices. Pour la télévision, elle tourne dans Pigalle, la nuit (Canal+), Mytho (Arte), Faites des gosses (France 2). Elle vient de finir le tournage d’Astérix & Obélix : L’Empire du milieu, où elle incarne l’impératrice de Chine, et sera prochainement dans la saison 2 de Mytho, dans Or de lui (France Télévisions), en compétition cette année à Séries Mania, et au cinéma dans Blue Bayou, de Justin Chon.

Jury Formats courts

-Slimane Baptiste-Berhoun (France)

Réalisateur, scénariste, écrivain, acteur (Mental, Les Engagés, L’Ecole de la vie…)

-Salif Cissé (France)

Acteur (Couronnes)

-MoonA (France)

Rappeuse et rôle principal de la série Diana Boss

-Maria Stevnbak Westergren (Danemark)

Productrice (Pulse)

-Adi Tishrai (Israël)

Scénariste (First Love)