La Semaine de la Critique dévoile sa sélection

Il y a 2 semaines
La manifestation a annoncé les films de sa sélection dans une vidéo où Charles Tesson témoignait de chacune des œuvres sélectionnées.

Au cours d’une vidéo de présentation mise en ligne sur le site officielle de la Semaine de la Critique, le délégué général de la manifestation, Charles Tesson, a annoncé que lui et ses équipes avaient visionnés 1 620 courts métrages et mille longs métrages de cinéma, avec dans les deux catégories près de 30% de réalisatrices. Treize longs métrages ont été sélectionnés, dont onze premiers films, deux seconds et sept qui sont réalisés par des femmes.

Les séances spéciales :

  • Robuste, de Constance Meyer (film d’ouverture – Diaphana)
  • Bruno Reidal, de Vincent Le Port (Capricci)
  • Petite Nature, de Samuel Theis (Ad Vitam)
  • Une jeune fille qui va bien, de Sandrine Kiberlain (Ad Vitam)
  • Les amours d’Anaïs, de Charline Bourgeois-Taquet (film du 60ème anniversaire – Haut et Court)
  • Une histoire d’amour et de désir, de Leyla Bouzid (film de clôture – Pyramide)

Les sept films de la compétition :

  • Libertad, de Clara Roquet (Avalon DA)
  • La femme du fossoyeur, de Khadar Ayderus Ahmed (Orange Studio)
  • Olga, d’Elie Grappe (ARP Sélection)
  • Piccolo Corpo, de Laura Samani
  • Rien à foutre, de Julie Lecoustre et Emmanuel Marre (Condor)
  • Amparo, de Simon Mesa Soto
  • Feathers, d’Omar El Zohairy

Les dix courts métrages en compétition :

  • Brutalia, jour de labeur, de Manolis Mavris
  • Soldat noir, de Jimmy Laporal – Trésor
  • Inherent, de Nicolai G.H. Johansen
  • Intercom 15, d’Andrei Epure
  • Lili, toute seule, de Zou Jing
  • Une invitation, de Hao Zhao et Yeung Tung
  • Safe, d’Ian Barlin
  • Noir Soleil, de Marie Larrivé
  • Hors de l’eau, de Jela Hasler
  • If it ain’t broke, d’Elinor Nechemya

La Semaine de la Critique continuera d’accompagner ses talents en leur offrant l’opportunité d’intégrer son programme “Next Step”, un atelier d’accompagnement de formation vers le long métrage.