Les sorties de films repoussées (MàJ)

18 mars 2020
Vendredi 13 et samedi 14 mars, les distributeurs français de toutes tailles se sont succédé pour annoncer le report de plusieurs dates de sortie.

 

Vendredi 13 et samedi 14 mars, les distributeurs français de toutes tailles se sont succédé pour annoncer le report de plusieurs dates de sortie en raison des annonces du gouvernement concernant le coronavirus.

 

Pathé repousse in extremis la sortie de Petit Pays d’Eric Barbier, qui devait sortir le 18 mars. La sortie est reportée au 26 août.

 

Sony Pictures a décalé les sorties du film de superhéros Bloodshot (prévue le 25 mars) et celle du biopic Un ami extraordinaire (prévue le 22 avril), à des dates pour l’instant indéterminées. Pierre Lapin 2 sortira quant à lui au 14 octobre.

 

Distribué par Ad Vitam, le documentaire Adolescentes de Sébastien Lifshitz, initialement prévu le 25 mars, voit sa sortie repoussée au 3 juin. Également repoussés, Le Sel des larmes de Philippe Garrel est daté au 17 juin, et Effacer l’historique de Benoit Delépine et Gustave Kervern au 26 août.

 

SND repousse la comédie française Divorce Club de Michaël Youn du 25 mars à une date indéterminée. Tout comme Les Apparences d’abord daté au 29 avril.

 

Initialement prévue ce mercredi 18 mars, la sortie tant attendue du thriller horrifique Sans un bruit 2 est décalée par la Paramount à une date ultérieure.

 

Le film d’horreur The Demon Inside de Pearry Reginald Teo, qui devait sortir le 25 mars, est repoussé à une date ultérieure par le distributeur Alba Films.

 

Chez Studiocanal, la sortie du film d’Anne Fontaine, Police, est remise au 6 mai. D’abord daté au 15 puis au 8 avril, Le Jardin Secret est repoussé à une date inconnue.

 

Également daté au 25 mars, le thriller fantastique de Christian Volckman The Room est repoussé par Les Films du Poisson.

 

Les Films du Losange décalent deux films : Ondine, de l’Allemand Christian Petzold, prévu pour le 1er avril, sortira finalement en septembre. Quant au documentaire Epicentro de Hubert Sauper, prévu initialement au 29 avril, sa nouvelle date de sortie n’est pas encore connue. 

 

Respectivement datés au 18 et 25 mars, l’adaptation de Pinocchio par Matteo Garrone et la nouvelle comédie de Jean-Paul Salomé, La Daronne, sont décalées par Le Pacte à une date inconnue. La société de Jean Labadie repousse également les sorties de Madre, The Perfect Candidate, Les Héros ne meurent jamais et Gogo.

 

Attendu le 8 avril, la 25ème aventure de l’agent secret James Bond, Mourir peut attendre (Universal Pictures), sortira finalement en novembre prochain. La sortie de Fast and Furious 9 est quant à elle remise à avril 2021.

 

Autres blockbusters très attendus, les sorties de Mulan et Les Nouveaux Mutants, d’abord datés au 25 mars et 1er avril, sont également repoussées. Alors qu’il devait sortir le 29 avril, Black Widow voit également sa sortie repoussée.

 

Chez Condor Distribution, L’ombre de Staline sortira dès la réouverture des salles tandis que Light of my Life, de Casey Affleck, initialement prévu le 6 mai, est repoussé une date pas encore officialisée.

 

Du côté d’UGC, Forte, Tout nous sourit et C’est la vie sont tous les trois reportés ultérieurement.

 

Pyramide Distribution décale Les Parfums ainsi le lauréat de la dernière Caméra d’Or, Nuestras Madres, respectivement datés initialement au 25 mars et 8 avril.

 

Metropolitan décale les sorties de Spirale : l’héritage de Saw et Antebellum.

 

Enfin, la Warner a été le premier studio à décaler deux de ses sorties dont la nouvelle comédie feel-good de Ruben Alves, Miss, qui était datée au 11 mars et qui voit sa programmation repousser au 23 septembre. Initialement daté ce même jour, Les Soprano est décalé au 4 novembre.