Le programme de formation LIM désigne ses 16 cinéastes

28 février 2020
Le programme de formation et de coaching LIM dédié au développement de scénarios pour les projets de premier à troisième long métrage

 

Le programme de formation et de coaching LIM (Less is More), soutenu par Creative Europe, dédié au développement de scénarios pour les projets de premier à troisième long métrage va accueillir 16 projets de longs métrages du monde entier pour dynamiser leur phase de développement de scénario et renforcer leur capacité à accélérer et à approfondir le processus d’écriture.

 

Propulsée par l’approche méthodologique du Groupe Ouest et par un processus très intense de huit mois, l’approche de LIM est construite autour de l’idée que l’introduction de limites auto-imposées dès le début du processus d’écriture peut générer un incroyable accélérateur de créativité pour les cinéastes.

 

Depuis 2019, l’équipe de LIM sélectionne également chaque année 12 « anges de développement » pour participer à LIM. Dans chacun des trois grands ateliers de LIM, quatre de ces « Rising Creative producteurs » (professionnels du développement) sont intégrés au processus de développement au sein des groupes d’écrivains. Sous la direction des tuteurs/scénaristes-consultants de LIM, ils sont formés aux nouvelles techniques de développement impliquant une utilisation intensive de l’oralité, de la vidéo et du brainstorming de développement créatif.

 

Quelque 460 demandes provenant de 80 pays ont été soumises à la sélection pour LIM2020. Les 16 « voix exceptionnelles » de cinéastes et 12 anges du développement du monde entier mêlent cinéastes ayant fait leurs preuves et nouveaux venus.

 

La sélection 2020

• Konstantinos Antonopoulos (Grèce) et Luigi Campi (Italie), Glory B, premier long métrage

• Carlos Armella (Mexique), The Living, troisième long métrage

• Hanis Bagashov (Mécédoine du Nord), Aisha, premier long métrage

• Luka Bursac (Serbie), Below Thirty Hills, troisième long métrage

• Joséfa Célestin (France, Royaume-Uni), Aurora’s Skies, premier long métrage

• Brian Deane (Irlande), Heather, premier long métrage

• Marie-Clémentine Dusabejambo (Rwanda), Benimana (Children of God !), premier long métrage

• Gunhild Enger (Norvège), Desert Love, premier long métrage

• Amel Guellaty (Tunisie), Tunis-Djerba, premier long métrage

• Nathan Hughes (Royaume-Uni), Mourning Glory, premier long métrage

• Grzegorz Jaroszuk (Pologne), Book of Questions, troisième long métrage

• Myro Klochko (Ukraine), A Million Reasons to Daydream, premier long métrage

• Thierry Machard (France), Tre Cavalli, premier long métrage

• Larissa Sansour (Palestine) et Søren Lind (Danemark), Heirloom, premier long métrage

• Rafal Skalski (pologne) et Michał Walczak (Pologne), Night in the Kindergarten, premier long métrage

• Jonas Trukanas (Lituanie) et Marija Kavtaradze (Lituanie), Devils’ Den, premier long métrage

Les anges du développement

• Tamara Babun (Croatie)

• Anna Bielak (Pologne)

• Ciarán Charles (Irlande)

• Eva Chillón (Espagne)

• Daniela Cölle (Slovaquie, Allemagne)

• Aistė Diržiūtė (Lithuanie)

• Clarisse Goulart (Brésil)

• Magnus Kristiansen (Norvège)

• Colette Quesson (France)

• Ilse Schooneknaep (Belgique)

• Benjamin Taylor (Grande-Bretagne)

• Eva Zabezsinszkij (Hongrie)