Cinéma du réel présente les films de ses compétitions

12 février 2020
Le Festival Cinéma du réel aura lieu du 13 au 22 mars. Ses organisateurs ont dévoilé les listes des films en compétition cette année.

 

Le Festival de cinéma documentaire, Cinéma du réel, aura lieu du 13 au 22 mars. Ses organisateurs ont dévoilé, mardi 11 février, les listes des films en compétition cette année. La sélection internationale compte 24 films (11 courts et 13 longs métrages) pendant que la sélection française verra 20 films (huit courts et 12 longs métrages) se disputer les récompenses.

 

Pour mémoire, la 42ᵉ édition du festival mettra à l’honneur le cinéaste portugais Pedro Costa (quatre films présentés), et les Français Fernand Deligny et Mosco Boucault. Le programme « Face au pouvoir » évoquera les outils des cinéastes à travers des films d’Avi Mograbi, Jean-Stéphane Bron et Barbet Schroeder. Cinéma du réel proposera aussi un focus sur le réalisateur allemand Hans Jürgen Syberberg et un focus autour du travail de Jean-Louis Comolli et Michel Samson.

 

Durant le festival se tiendra également la plate-forme dédiée à la diffusion des longs métrages documentaires ParisDoc Works-in-Progress, dont la septième édition se dérouler du 16 au 19 mars. L’événement met en relation des porteurs de projets (réalisateurs et producteurs) et des professionnels (programmateurs de festivals, agents de vente, distributeurs, programmateurs télé, plates-formes numériques et exploitants) à une étape décisive du processus de production des films.

 

La sélection internationale

 

• Aswang, d’Alyx Ayn Arumpac (Philippines, France)

• Back to 2069, court métrage d’Elise Florenty, Marcel Türkowsky (Allemagne, France, Belgique)

• Beynimdeki Mismarlar (Nails in My Brain), de Hilal Baydarov (Azerbaïdjan)

• Bring Down the Walls, de Phil Collins (Allemagne, Etats-Unis)

• Carrousel, de Marina Meijer (Pays-Bas)

• Don’t Rush, court métrage d’Elise Florenty et Marcel Türkowsky (Allemagne, France, Belgique)

• El año del descubrimiento (The Year of the Discovery), de Luis López Carrasco (Espagne)

• Expedition Content, d’Ernst Karel et Veronika Kusumaryati (Etats-Unis)

• Jia Ting Hui Yi (The Choice), de Gu Xue (Chine)

• La sombra del desierto (O el paraíso perdido) – The Shadow of the Desert (or Paradise Lost), de Juan Manuel Sepúlveda (Mexique)

• Limbo, court métrage d’Alexander L. Fattal (Colombie, Etats-Unis)

• Makongo, d’Elvis Sabin Ngaibino (Centrafrique, Argentine, Italie)

• Nach zwei stunden waren zehn minuten vergangen (After Two Hours, Ten Minutes Had Passed), court métrage de Steffen Goldkamp (Allemagne)

• Nuit debout (Up at Night), court métrage de Nelson Makengo (République démocratique du Congo, Belgique)

• Ontem havia coisas estranhas no céu (Yesterday There Were Strange Things in the Sky), de Bruno Risas (Brésil)

• Reserve, court métrage de Gerard Ortin Castellvi (Espagne)

• Responsabilidad Empresarial (Corporate Accountability), de Jonathan Perel (Argentine)

• Signal 8, court métrage de Simon Liu (Hong Kong, Etats-Uni, Royaume-Uni)

• Subject to Review, coiurt métrage de Theo Anthony (Etats-Unis)

• Tape 39, court métrage d’Amit Dutta (Inde)

• The Two Sights – An Da Shealladh, de Joshua Bonnetta (Royaume-Uni, Canada)

• The Wasp and the Weather, court métrage de Robin Vanbesien (Belgique, France)

• Those That, at a Distance, Resemble Another, de Jessica Sarah Rinland (Royaume-Uni, Argentine, Espagne)

• We Still Have to Close our Eyes, court métrage de John Torres (Philippines)

 

La sélection française

 

• L’Age d’or (Golden Age), de Jean-Baptiste Alazard (France)

• Age of Heroes, court métrage de Simon Ripoll-Hurier (France)

• Ahlan Wa Sahlan, de Lucas Vernier (France)

• L’avenir le dira, court métrage de Pierre Creton (France)

• Celle qui manque, de Rares Ienasoaie (France)

• Chronique, de la terre volée, de Marie Dault (France)

• La Fabrique des monstres, court métrage de Malak Maatoug (France)

• L’homme qui penche, de Marie-Violaine Brincard et Olivier Dury (France)

• Il n’y aura plus de nuit, d’Eleonore Weber (France)

• J.A, de Gaëlle Boucand (France)

• Léthé, court métrage de Christophe Pellet (France)

• Mes chers espions, de Vladimir Léon (France)

• Paradisio, court métrage de Hendrik Hegray (France)

• Parler avec les morts, de Taina Tervonen (France)

• Qui est là ?, court métrage de Souad Kettani (France)

• Seekers, d’Aurore Vullierme (France)

• La Terre de Gevar, de Qutaiba Barhamji (France)

• This Means More, court métrage de Nicolas Gourault (France)

• Tout ça peut mal tourner, court métrage de Christophe Derouet (France)

• Une Maison (A House), de Judith Auffray (France, Suisse)