Ikki Films reçoit le Prix du producteur de court de la Procirep

6 février 2020
A l’occasion du Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand, la société Ikki Films a été élue Producteur de court métrage de l’année 2020

 

A l’occasion du Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand, qui se tient jusqu’au 8 février, la société Ikki Films (Nidia Santiago et Edwina Liard) a été élue par ses pairs Producteur de court métrage de l’année 2020, à l’issue d’un scrutin en deux tours portant sur les sociétés soutenues par la Procirep (la Société des producteurs de cinéma et de télévision) au cours des trois dernières années et ayant au moins un film en sélection au Festival de Clermont-Ferrand.

 

Décerné pour la 24ᵉ fois, le Prix a été remis, mercredi 5 février, à la Maison de la culture. Il est doté par la Procirep à hauteur de 6.000 € pour réinvestissement dans un prochain court métrage. Ikki Films bénéficiera également d’une carte blanche au sein de la programmation 2021 du Festival de Clermont-Ferrand.

 

Une société aux films multiprimés

 

Nidia Santiago et Edwina Liard présentent leur parcours et leur société : « Nous avons créé Ikki Films en 2011, poussées par une envie de travailler ensemble à la production de films originaux et innovants, en prise de vue réelle comme en animation. En huit ans, nous avons produit et coproduit 10 courts métrages qui ont tous été sélectionnés dans des festivals internationaux de renom : Chulyen, histoire de corbeau, de Cerise Lopez et Agnès Patron, notre première production en animation (2015), a voyagé dans une soixantaine de festivals et a été primé à Hiroshima, Go Short, Turku, etc. Negative Space, de Ru Kuwahata et Max Porter (2017), a fait plus de trois cents festivals, reçu plus d’une centaine de prix et a été nommé aux Annie Awards et aux Oscars en 2018. Cette année, Riviera, de Jonas Schloesing (2019), présélectionné aux César 2020, a reçu le Grand Prix des festivals Regard, Guanajuato et Cinanima, et Moutons, loup et tasse de thé…, de Marion Lacourt, a commencé très fort avec une sélection aux Pardi di Domani à Locarno, et en recevant en octobre dernier le Prix Emile-Reynaud. »

 

Quatre courts métrages d’animation bientôt en production

 

« Depuis nos débuts, nous souhaitons aussi produire du long métrage : nous y arrivons dans un premier temps par le biais de la coproduction internationale qui nous tient tant à cœur ; ainsi, nous avons terminé en 2019 notre premier long en prise de vue réelle, en coproduction avec le Brésil et les Pays-Bas, Sick Sick Sick, dont la première a eu lieu à Cannes à la Quinzaine des réalisateurs la même année. 2020 promet d’être riche. Nous l’avons commencée sous de bons auspices avec la sélection de Moutons, loup et tasse de thé… à Clermont-Ferrand [en compétition nationale, NDLR], mais aussi avec celle de Riviera au festival Premiers Plans d’Angers. 2020 sera aussi l’année où nous mettrons le plus de projets en production, et notamment quatre courts métrages d’animation. Cette augmentation d’activité est possible grâce aux postes d’assitant.e. (depuis 2017) et de chargé.e de production (fin 2018) que nous avons créés et que nous souhaitons faire grandir avec nous. Depuis nos neuf ans d’existence, nous défendons toujours avec autant d’acharnement et de passion nos films, que nous souhaitons éclectiques et empreints de l’énergie que les auteurs et toute l’équipe de Ikki Films leur donne. »