Mot de passe oublié
Cancel

Rss

« Duelles » et « le Jeune Ahmed », favoris des Magritte 2020

 

Suite au premier tour de vote clôturé le 1ᵉʳ janvier, l’Académie André-Delvaux a dévoilé, mercredi 8 janvier, la liste des nominations pour la 10ᵉ cérémonie des Magritte du cinéma belge 

 

Elle sera dominée par deux films belges majoritaires (sur 13 en lice au départ), Duelles, d’Oliver Masset-Depasse (10 nominations), et le Jeune Ahmed, de Jean-Pierre et Luc Dardenne (9). Ceux-ci sont talonnés par deux belles découvertes de l’année, Lola vers la mer, de Laurent Micheli (7 citations) et Nuestras madres, de César Díaz (6).

 

Produit par la société liégeoise Versus Production, Duelles concourt dans les catégories reines du meilleur film, de la réalisation et du scénario, et aligne le duo composé de Veerle Baetens et Anne Coesens dans la compétition pour le titre de meilleure actrice. Cette dernière avait déjà remporté le titre en 2011 pour sa prestation dans Illégal, déjà devant la caméra d’Olivier Masset-Depasse.

 

Auréolés de leur prix de la mise en scène glané à Cannes pour le Jeune Ahmed, les frères Dardenne reviennent, eux, pour la troisième fois dans la compétition après le Gamin au vélo en 2012 (Magritte du meilleur espoir pour Thomas Doret) et Deux jours une nuit en 2015 (meilleur film, meilleure réalisation et meilleur acteur pour Fabrizio Rongione).

Nommé dans les trois catégories phares, le Jeune Ahmed peut également prétendre à un trophée pour cinq membres de son casting (Idir Ben Addi, Victoria Bluck, Myriem Akheddiou, Claire Bodson et Othmane Moumen). ainsi que pour sa monteuse Marie-Hélène Dozo.

 

Pour son seconde long métrage Lola vers la mer, Laurent Micheli affiche ses prétentions aux titres enviés de meilleur film, meilleure réalisation et meilleur scénario, ainsi qu’a celui de meilleur espoir féminin pour son héroïne transgenre Mya Bollaers. Avec Nuestras madres, César Díaz confirme la reconnaissance de son travail initiée avec la Caméra d’or remportée à Cannes et peut prétendre aux trophées du meilleur film, meilleur premier film et de la meilleure réalisation, et celui de la meilleure image pour sa chef opératrice Virginie Surdej (Magritte de la meilleure image en 2018 pour Insyriated).

 

Quatre films flamands et quatre coproductions

 

Du côté des films flamands, De Patrick, de Tim Mielants, et Binti, de Frederike Migom, sont tous deux en lice dans quatre catégories. Les quatre films étrangers nommés pour le titre de meilleure coproduction sont Atlantique, de Mati Diop, les Frères Sisters, de Jacques Audiard, Sorry We Missed You, de Ken Loach, et Tel Aviv on Fire, de Sameh Zoabi.

 

Le quatuor des comédiennes dans la course au titre de meilleure actrice est composé, outre Veerle Baetens et Anne Coesens (Duelles), de Luban Azabal (Tel Aviv on Fire), déjà détentrice de trois trophées (pour Incendies en 2012, la Marche en 2015 et Tueurs en 2019), ainsi que de Cécile de France, cinq fois nommée mais jamais primée, pour Un monde plus grand.

Chez les acteurs, le second tour de scrutin devra départager Bouli Lanners, émouvant père déboussolé dans C’est ça l’amour, de Claire Burger, mais aussi nommé pour son second rôle dans De Patrick, Kevin Janssens pour son rôle titre dans ce même film, Benoît Poelvoorde (le Grand Bain) et Marc Zinga (la Miséricorde de la jungle). La liste complète des nominations est disponible en ligne sur le site des Magritte.

Share Button