Le Conseil d’Etat confirme les avancées pour les auteurs

La plus haute juridiction administrative française donne raison aux organismes de gestion collective.

Contenu reservé aux abonnés