Les exploitants n’auront pas à contrôler l’identité des spectateurs

Le protocole sanitaire des cinémas évolue encore.

Contenu reservé aux abonnés