Alessandra Sublet va jouer son premier rôle pour TF1

21 juillet 2021
L'animatrice jouera aux côtés de l'athlète paralympique Théo Curin dans l'unitaire "Handi Gang", produit par Troisième Oeil Story.
Alessandra Sublet

Le film unitaire Handi Gang, inspiré du roman éponyme de Cara Zina publié aux Editions Libertalia, entrera en tournage pour TF1 à partir du lundi 16 août dans la région Rhône-Alpes. L’adaptation est signée Magaly Richard-Serrano (La Consolation) et Karine Spreukouski (Le Bazar de la Charité), le scénario Marine Gacem (Chérif, Philharmonia) et la réalisation Stéphanie Pillonca (Apprendre à t’aimer). L’unitaire est produit par Troisième Oeil Story (groupe Mediawan).

Côté casting, Handi Gang sera porté par le jeune athlète paralympique Théo Curin, qui tiendra son premier véritable rôle de composition après une participation récurrente depuis 2016 dans la série Vestiaires sur France Télévisions. Amputé des quatre membres, il est aujourd’hui chroniqueur TV/radio et mannequin. A ses côtés, l’animatrice de TF1 Alessandra Sublet s’initiera elle aussi à la comédie, accompagnée de Lola Dewaere, Esther Valding, Arthur Legrand et Bruno Wolkowitch.

L’histoire est centrée sur Sam (Théo Curin), lycéen comme tous les jeunes de son âge, ou presque, car il est en fauteuil roulant. Il vit avec sa mère, Djenna, qui l’élève seule depuis toujours et lui consacre sa vie. L’arrivée de Vincent, un nouvel élève va tout changer. Il fait prendre conscience à Sam de toutes les injustices qui les entourent, lui et sa bande de potes (son amie Nina, autiste asperger, Tom, malentendant ou encore Léandre non-voyant). Ensemble, ils vont créer un gang pour dénoncer le manque d’accessibilité et de considération qu’ils subissent au quotidien. Loin de se sentir victimes, ils souhaitent réveiller les consciences en tapant fort. Djenna s’inquiète en voyant son fils se rebeller car ce « gang », et les actions qu’ils mettent en place pourraient menacer son avenir. Alors que rien jusque-là n’opposait Djenna et son fils, aujourd’hui ils ne se comprennent plus. Elle se retrouve alors confrontée à un dilemme : s’immiscer dans la vie de Sam comme toute mère le ferait ou le laisser libre de ses choix pour enfin penser à elle…