Thierry Frémaux précise l’organisation de Cannes 2021

Il y a 4 semaines
Le délégué général du Festival de Cannes a évoqué les questions sanitaires, les lieux de projections et la modernisation de la manifestation.

Dans un entretien au magazine américain Variety, le 20 mai, le délégué général du Festival de Cannes, Thierry Frémaux, a précisé de nombreux points sur l’organisation de la manifestation qui se déroulera du 6 au 17 juillet prochain. D’un point de vue sanitaire, tout d’abord, le festival sera soumis aux mêmes contraintes que tout événement de plus de 1 000 personnes, c’est-à-dire qu’il ne sera accessible qu’aux personnes munies d’un pass sanitaire : soit entièrement vaccinées, soit présentant un test PCR négatif ou une immunité au covid-19 datant de plus de 15 jours et de moins de 6 mois. Les gestes barrières seront toujours en vigueur, jusqu’aux dîners organisés, qui se feront avec des tables de six personnes maximum.

Un certain regard recentré sur ses origines

Du côté des films et des sélections, Thierry Frémaux, avec la conseillère artistique du départements films du festival, Stéphanie Lamome et, le directeur de ce même département, Christian Jeune, ont décidé de “recentrer Un certain regard sur ses origines, c’est-à-dire sur les jeunes cinéastes, et les films innovants et personnels que l’on ne voit qu’en salle”. Par ailleurs, des projections hors compétition seront données dans la salle Debussy, et le festival proposera davantage de Séances de minuit. Thierry Frémaux promet aussi plus d’événements en direct et plus de projections sur la plage. Pour ce qui est des jauges, le délégué général affirme que le nombre de sièges augmentera mais pas le nombre d’accréditations “car notre objectif est de continuer à être un événement de taille raisonnable”.

Le Cineum ouvrira à temps

Enfin, des films seront aussi projetés dans 4 des 12 salles du nouveau multiplexe cannois, le Cineum, dans le quartier excentré de La Bocca, “qui ouvrira ses portes à temps pour Cannes”. Et de préciser : “Nous visons la qualité de l’accueil et le confort des projections. Le nouveau multiplexe n’est pas situé au centre de la ville, mais nous pouvons imaginer que les festivaliers iront y passer la journée, regarder quatre ou cinq films et retourneront sur la Croisette pour dîner ou se retrouver”.

Bientôt une femme à la tête de Cannes ?

Avec le président du Festival de Cannes, Pierre Lescure et le conseil d’administration, Thierry Frémaux affirme qu’un processus de modernisation a été entamé, notamment avec la création  d’une association internationale appelée “Amis du Cinéma”, en plus d’un fonds de dotation. La manifestation entend également poursuivre ses actions sociales pour atteindre la parité hommes-femmes avec le Collectif  50/50 ; un hommage sera rendu à Olivia de Havilland qui fut la première femme à présider le jury en 1965. Pierre Lescure a par ailleurs annoncé qu’il souhaitait qu’une femme lui succède à la tête du festival. Le choix de Spike Lee comme président du jury 2021 n’est pas non plus anodin, puisqu’il s’agit du premier artiste noir à assurer ce rôle. “Il était temps”, se réjouit Thierry Frémaux.

La Sélection officielle sera annoncé le 3 juin, à l’UGC Normandie.