Les exploitants espèrent la délivrance à partir du 1er mai

Depuis ce fameux vendredi 13 mars 2020 qui a vu les salles de cinéma contraintes à baisser le volet et éteindre les projecteurs au nom de la lutte contre la pandémie de Covid-19, le cauchemar des exploitants n’en finit plus. Mise à part une brève éclaircie cet été, les cinémas comptabilisent à ce jour près de huit mois et demi de fermeture. Longtemps demandeurs de perspectives et d’un calendrier pour la réouverture, les exploitants sont aujourd’hui renvoyés à la date du 1er mai au plus tôt.

Contenu reservé aux abonnés