Les distributeurs redoutent l’embouteillage de films

Mis à mal par la fermeture des salles de cinéma, les distributeurs sont au coeur de la tourmente qui frappe le secteur depuis le début de la pandémie. Ils ont investi en MG, en marketing et en promotion sur des dizaines de films qui s’entassent aujourd’hui sur leurs étagères. Pendant le confinement ils se sont tournés vers le nouveau modèle de la VOD Premium pour faire exister certains titres. Aujourd'hui, à la veille de la reprise, ils redoutent la bousculade.

Contenu reservé aux abonnés