D’aides d’urgence en plan de relance, le cinéma belge sous perfusion

Le 18 mars 2020, le premier confinement décrété en réponse à la pandémie de covid-19 a directement impacté toute la chaîne audiovisuelle : les salles ont fermé, les tournages se sont arrêtés, les exploitants, les distributeurs, les producteurs ont dû placer leur personnel en chômage temporaire, en espérant que la situation ne se prolonge pas trop. Un an plus tard, de nouvelles vagues en reconfinement, l’incertitude demeure vive et l’on s’apprête à vivre encore des moments difficiles dans les prochains mois.

Contenu reservé aux abonnés