"Run", de Vicky Jones, présentée en clôture de Séries Mania

2 mars 2020
Le festival Séries Mania, qui se déroulera à Lille du 20 au 28 mars, proposera en exclusivité mondiale les deux premiers épisodes de Run

 

Le festival Séries Mania, qui se déroulera à Lille du 20 au 28 mars, proposera en exclusivité mondiale les deux premiers épisodes de Run, la nouvelle série de Vicky Jones (Killing Eve), à l’occasion de sa cérémonie de clôture.

 

Lancée le 12 avril sur HBO, Run sera visible en France sur OCS dès le lendemain de sa diffusion américaine. Incarnée par Merritt Wever (Godless, Nurse Jackie) et Domnhall Gleeson (Star Wars : l’Ascension de Skywalker, Ex Machina), Run raconte l’histoire de deux anciens amants, Ruby et Billy, qui se retrouvent à la gare de Grand Central à New York. 17 ans plus tôt ils ont conclu un pacte, celui de se retrouver et de disparaître ensemble si l’un d’entre eux envoyait un simple texto avec le mot « Run ». Ils sont entourés pour cette première saison des comédiens Phoebe Waller-Bridge (Fleabag, Solo), comparse de Vicky Jones et productrice exécutive, dans le rôle de Laurel, une femme que Ruby et Billy rencontrent lors de leur voyage ; Rich Sommer (Mad Men), dans le rôle de Laurence, le mari de Ruby ; Tamara Podemski (Coroner) dans le celui de l’inspecteur Babe Cloud et Archie Panjabi (The Good Wife), dans le rôle de Fiona, l’ancienne assistante de Billy. Run est produit par eOne (Sharp Objects, diffusée sur HBO).

 

« Nous sommes fiers d’accueillir en clôture la première mondiale d’une série aussi attendue que Run dans notre programme et nous remercions HBO et OCS de leur confiance », a commenté Laurence Herszberg, directrice générale du festival. « Nous sommes également heureux de célébrer le talent de sa créatrice Vicky Jones dont nous admirons le travail depuis Fleabag et Killing Eve, et qui prouve, s’il le fallait encore, que la comédie est un genre où le talent des femmes est précieux. Run et Vicky Jones mettront la touche finale à une édition 2020 de Séries Mania particulièrement féminine, et nous en sommes ravis ! ».