Le 16ᵉ Prix Jacques-Deray est attribué à "Roubaix, une lumière"

28 janvier 2020
Roubaix, une lumière a été distingué par le jury du Prix Jacques-Deray. Le Prix sera remis à Arnaud Desplechin le 22 février à l’Institut Lumière à Lyon.

 

Réalisé par d’Arnaud Desplechin, Roubaix, une lumière a été distingué par le jury du Prix Jacques-Deray « pour sa puissance, sa force d’évocation, et le brio avec lequel Arnaud Desplechin s’approprie et transcende les codes du film policier pour livrer une fable lumineuse sur la nature humaine et la condition sociale contemporaine« . 

 

Ecrit par Arnaud Desplechin et Léa Mysius, Roubaix, une lumière est produit par Pascal Caucheteux et Grégoire Sorlat, pour Why Not Productions, avec le soutien d’Arte France Cinéma. Le film a été distribué par Le Pacte le 21 août dernier.

 

Le Prix sera remis au réalisateur samedi 22 février, à 19 heures, à l’Institut Lumière, à Lyon, en présence d’Agnès Vincent-Deray, Laurence Deray, Thierry Frémaux et les membres de l’Association des Amis de Jacques Deray. Comme il est de tradition, un film de Jacques Deray sera projeté le jour de la remise du Prix. Ce sera cette année les Bois noirs (1989), adapté d’un roman de Robert Margerit par Jacques Deray et Pascal Bonitzer, avec Béatrice Dalle et Stéphane Freiss. Ce film extrêmement rare, jamais édité en DVD, sera projeté à 16 heures en copie 35 mm.

 

Le Prix Jacques-Deray a été créé à l’initiative de l’Institut Lumière dont le réalisateur fut le vice-président. Il célèbre chaque année la mémoire du réalisateur lyonnais de Borsalino (1970) et la Piscine (1969), disparu en 2003, et qui a laissé en héritage quelques uns des plus grands classiques du cinéma policier français.