THE WORST MAN IN LONDON

C’est l’histoire de Charles Augustus Howell, compagnon de route des Préraphaélites, mais aussi maître chanteur et faussaire d’œuvres d’art, dans l’Angleterre victorienne. Celui qu’Arthur Conan Doyle a appelé « le pire homme de Londres ».

Contenu reservé aux abonnés