SALOPE, JE T’AIME

Après “Salauds de pauvres” expression bien familiarisée et acceptée, il nous a semblé intéressant de partir dans l’aventure d’un film encore plus risqué, intitulé « Salope, je t’aime », écrit et réalisé par 14 femmes.

Contenu reservé aux abonnés