A RTL, pas si belle la vie avec M6

Depuis qu’elle a été rachetée par le groupe M6, la première radio privée de France doit composer avec une rigueur budgétaire qui ne faiblit pas, malgré des programmes qui se renouvellent peu et des audiences en baisse significative.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Inscrivez-vous pour le consulter : 15 jours d'essai vous attendent.

 

Lancer mon essai

Contenu reservé aux abonnés