Le cinéma cosnois peut se projeter plus sereinement vers l'avenir

Entre renouvellement de sa convention d’exploitation de l’Éden Cinéma et augmentation de frais d’électricité, Jérôme Turboust prépare l’avenir.

Contenu reservé aux abonnés