Le ministère de la Culture veut protéger les cinémas des investisseurs étrangers

La ministre Rima Abdul Malak entend protéger aux niveaux national et européen les « actifs culturels stratégiques », dont les réseaux de salles de cinéma, mais aussi les sociétés de production et les catalogues d’œuvres. Les exploitants de salles sont réservés.

Contenu reservé aux abonnés