Stéphane Strano : « La Rochelle, c’est un festival où l’on fait la fête, on boit des coups, et on rend compte de l’état de notre société »

Le président du Festival de la Fiction prédit que la production de fiction française atteindra 2000 heures d'ici quelques années.

Contenu reservé aux abonnés