Les Prix d’excellence de l’EFA distinguent huit lauréats

16 novembre 2021
Les récipiendaires recevront leur prix lors de la cérémonie des European Film Awards à Berlin.
European Film Academy

L’European Film Academy a révélé les noms des huit gagnants qui seront honorés lors des European Film Awards (EFA), cette année. Le jury d’excellence composé de huit membres s’est réuni à Berlin (Allemagne) et, sur la base de la sélection des films de fiction EFA, a décidé des gagnants dans les catégories image, montage, décor, costumes, maquillage et coiffure, musique originale, effets sonores et visuels. le film français Titane, de Julia Ducournau, est une nouvelle fois distingué avec le Prix d’excellence décerné pour le maquillage et la coiffure européen à Flore Masson, Olivier Afonso et Antoine Mancini.

Les membres du jury d’excellence étaient cette année : Camilla Hjelm (directeur de la photographie, Danemark), Matt Kasmir (VFX superviseur, Royaume-Uni), Jelena Maksimovic (monteur, Serbie), Ursula Patzak (costume, Italie), Célia Sayaphoum (« sound designer », France), Francis « Kiko » Soeder (chef décorateur, Allemagne), Başar Ünder (compositeur, Turquie) et Leendert van Nimwegen (maquillage, Pays‑Bas).

Les lauréats et les membres du jury d’excellence seront les invités de la 34ᵉ édition des European Film Awards le 11 décembre à Berlin.

Les lauréats des Prix d’excellence 2021

  • Cinématographie européenne : Crystel Fournier pour Great Freedom, de Sebastian Meise
  • Montage européen : Mukharam Kabulova pour les Poings desserrés, de Kira Kovalenko
  • Décor européen : Márton Ágh pour Natural Light, de Dénes Nagy,
  • Costume européen : Michael O’Connor pour Ammonite, de Francis Lee
  • Maquillage et coiffure européen : Flore Masson, Olivier Afonso et Antoine Mancini pour Titane, de Julia Ducournau
  • Musique originale européenne : Nils Petter Molvær et Peter Brötzmann pour Great Freedom.
  • Son européen : Gisle Tveito et Gustaf Berger pour The Innocents, d’Eskil Vogt
  • Effets visuels européens : Peter Hjorth et Fredrik Nord pour Lamb, de Valdimar Jóhannsson