Focus marketing : « Venom : Let there Be Carnage »

Pour cette suite attendue, Sony s’est positionné juste avant la Toussaint pour faire le plein de jeunes et éviter toute concurrence frontale.

Contenu reservé aux abonnés