La filière cinéma à nouveau en suspens

Une nouvelle fois, le temps se suspend, le secteur du cinéma n’arrive plus à se projeter, et, après un été catastrophique, c’est cette fois la période des fêtes qui est en grand danger.

Contenu reservé aux abonnés