Mot de passe oublié
Cancel

Rss

Technique : Movinmotion rejoint le groupe Audiens

Movinmotion intègre la plateforme collaborative du portail Audiens Service 3.0.


Créée en 2012, la start-up Movinmotion rejoint le groupe Audiens, qui vient de prendre une participation de 25 % dans son capital, avec une montée à 100 % prévue d’ici 2018. “On a d’abord besoin de données sociales de qualité, explique Eric Breux, directeur du pôle développement d’Audiens. Le service que propose Movinmotion a été validé par les organisations salariales et patronales. Par ailleurs, il simplifie les procédures et réduit les coûts. Enfin, c’est un outil accessible à toutes les entreprises de la culture, y compris les petites.”

Simplifier les déclarations

Depuis maintenant trois ans, Movinmotion a su convaincre environ 300 entreprises et 7 000 intermittents de faire appel à ses services. Conçu comme une application en ligne, Movinmotion permet aux sociétés de la culture d’éditer les contrats de travail des intermittents qu’elle a besoin d’embaucher. Le tarif minimum syndical est proposé par défaut en fonction de la nature du poste, mais l’employeur peut choisir de le respecter ou non. Le contrat est ensuite envoyé par mail à l’intermittent qui peut le signer électroniquement, avec une validation par code SMS, aussi fiable qu’un virement bancaire. Une fois le contrat validé, le logiciel calcule automatiquement le montant des charges sociales afférentes et édite les déclarations à l’attention des différents organismes de collecte. D’un coup d’oeil, l’employeur peut visualiser l’état d’avancement des signatures ou des déclarations, ainsi que le montant des charges qui lui reviennent. Le logiciel renseigne du côté de l’employé les dates du contrat, ainsi que le nombre d’heures effectuées ou manquantes pour atteindre le seuil du régime des Assedics.

Pour les intermittents, l’utilisation du logiciel est gratuite. L’édition des bulletins de salaire revient en moyenne entre 13 € et 18 € à l’employeur, et la signature électronique entre 2 € et 2,8 €. “Ces tarifs peuvent être revus à la baisse pour les grands comptes qui éditent beaucoup de bulletins, précise Jean Despax, associé de Movinmotion. On estime que les employeurs voient leur temps de traitement des données administratives divisées par quatre en moyenne. En intégrant Audiens, on espère doubler le nombre d’entreprises utilisant Movinmotion d’ici la fin de l’année.” Compte tenu de la notoriété d’Audiens auprès des utilisateurs potentiels, l’objectif semble tout à fait réalisable.

Share Button