LA FILLE QU’ON APELLE

Laura, vingt ans, fort belle et démunie, revient au pays pour retrouver son père Max, ancien boxeur et chauffeur du maire, Quentin le Bars, la soixantaine. Pour faciliter son installation, Max demande au maire d’aider sa fille à trouver un logement… Entre Laura et Quentin le Bars, l’engrenage perfide du désir et de la fascination […]

Contenu reservé aux abonnés