Mot de passe oublié
Cancel

Rss

Livres et Adaptations : le livre a le beau rôle

 


Le livre, comme source de création ou de folie, objet de mystère ou porte ouverte sur d’autre vies, peut être un personnage de roman à part entière, emmener le lecteur dans les tréfonds de la mise en abyme et devenir une mine de fictions possibles. Quelques exemples, tous genres confondus.

 

La fille qui lisait dans le métro, Christine Féret-Fleury (Denoël, 2017)

 

Juliette prend le métro tous les jours et se plonge aussitôt dans son livre. Parfois, elle observe autour d’elle, ceux qui lisent. La vieille dame, le collectionneur d’éditions rares, l’étudiante en mathématiques, la jeune fille qui pleure à la page 247. Elle les regarde avec curiosité et tendresse, comme si leurs lectures, leurs passions, leurs existences pouvaient donner de la couleur à la sienne, si monotone. Jusqu’au jour où elle décide de descendre deux stations avant celle de son travail. Un pas de côté qui va changer toute sa vie. En chemin, elle va rencontrer Soliman, étrange personnage qui vit reclus et entouré de livres. Droits de traductions vendus dans plus de quinze pays.

 

Garden of Love, Marcus Malte (Zulma, 2007)

 

Alexandre Astrid, flic à la dérive, reçoit un jour par la poste un manuscrit intitulé GARDEN OF LOVE. À travers les liaisons dangereuses d’un trio de jeunesse – amours trahies, blessures d’enfance, fantômes d’antan – le mystérieux narrateur brouille les pistes avec perversion et mène un jeu de manipulations. Le roman est peuplé de voix qui mêlent confidences et mensonges, tentations et remords. L’auteur du texte est Edouard Dayms, un garçon aussi brillant que déséquilibré, face auquel Alexandre est resté muet de fascination quinze ans auparavant et qui a disparu du jour au lendemain. Aujourd’hui, il a peut-être entre les mains de quoi résoudre les énigmes laissées par Dayms, à condition de replonger dans un passé douloureux. Lauréat de nombreux prix dont le Grand prix des lectrices de Elle 2008.

 

Chambre 128, Cathy Bonidan (La Martinière, 2019)

 

Dans la chambre 128 de l’hôtel Beau Rivage, sur la côte bretonne, Anne-Lise découvre un manuscrit. À l’intérieur, figure une adresse. Comme une bouteille à la mer, elle réexpédie ce manuscrit à celui qui sera peut-être son propriétaire. Celui-ci lui répond, très surpris. D’abord car il a perdu ce manuscrit dans un vol France-Canada il y a… trente-trois ans. Et ensuite parce que la deuxième partie du manuscrit n’est pas de lui. Anne-Lise va tenter de remonter la trace de tous ceux qui ont eu ce livre entre les mains. Les droits étrangers ont été vendus aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Chine, …entre autres.

 

Deux et demi, Alec Covin (Plon, 2008)

 

Ça commence tranquillement : un couple de femmes, dont l’une est écrivain en panne d’inspiration, est invité par un couple de sexagénaires décadents à résider dans une villa isolée dans la forêt de Fontainebleau. Le climat est idyllique, les lieux extraordinaires et les deux dames s’aiment dans l’écrin ombragé de la maison. Mystérieusement, celle-ci semble éveiller une folie créatrice chez les artistes qui l’habitent et les pousser hors des limites de leur art. Grace, auteur de polars bien-pensants et besogneux, se surprend soudain à créer, dans une écriture hallucinée et compulsive, un univers horrifique fait de sacrifices humains et d’orgies barbares. Entre thriller psychologique et conte fantastique, le roman dans le roman ressemble pourtant chaque jour de plus en plus à l’antichambre du réel.

La librairie des rêves suspendus, Emily Blaine (Editions Harlequin, 2019)

 

Maxime, acteur en colère et habitué des rôles de bad boy, règle souvent ses problèmes avec ses poings. Sa dernière incartade lui vaut des heures de travaux d’intérêt général. Il est décidé qu’il ira les effectuer, en toute discrétion, chez Sarah, timide libraire dans un village de Charente. Cette dernière redoute l’arrivée d’un inconnu, même si cette main d’œuvre inattendue l’arrange, elle qui a toujours du mal à joindre les deux bouts. Après tout, si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier… Emily Blaine est devenue l’une des l’une des auteures majeures de la romance moderne à la française avec sa série DEAR YOU, écoulée à 500.000 exemplaires vendus.

 

 

Share Button