Mot de passe oublié
Cancel

Rss

Livres & Adapatations : Sélection Choisie


Sélection choisie

Plusieurs prix français et européens ont révélé leurs lauréats récemment. Parmi ces livres fraîchement primés, focus sur quelques titres à suivre.

 

NÉ D’AUCUNE FEMME, Franck Bouysse (La Manufacture de Livres, 2019)

Gabriel, prêtre au crépuscule de sa vie, revient sur des événements qui quarante-quatre ans auparavant l’ont bouleversé. Il en avait 28 lorsque, lors d’une confession, une femme lui demanda de récupérer lorsqu’il irait bénir le corps d’une pensionnaire de l’asile voisin, des cahiers dissimulés sous la robe de celle-ci. Dans ces cahiers, il découvrit le journal de Rose, jeune fille vendue à 14 ans par son père à un riche propriétaire d’une forge. C’est tout le destin tragique de Rose qui se déploie alors : l’étrange accueil dans l’immense maison, la haine palpable de la mère du maître des lieux, la mystérieuse absence de la femme de ce dernier, le piège machiavélique qui se referme sur la frêle Rose… Un bestseller écoulé à près de 40000 exemplaires et présent dans les meilleures ventes de la catégorie Romans depuis 19 semaines. Lauréat du prix des lectrices Elle dans la catégorie « policier ».

 

 

LA PESTE ET LA VIGNE, tome 2 du CYCLE DE SYFFE, Patrick K. Dewdney (Au Diable Vauvert, 2018)

Dans un Moyen Âge imaginaire, la mort du roi et l’éclatement politique qui s’ensuit plongent le pays dans le chaos. Orphelin des rues, Syffe est contraint d’entrer au service du seigneur local. Tour à tour serviteur, espion, apprenti d’un maître-chirurgien, son existence bascule lorsqu’il se voit accusé de meurtre. Condamné aux mines, il réussit à s’évader. Une seule idée alors l’obnubile : retrouver Brindille, son amour d’enfance. Son périple le conduira à se faire tour à tour instructeur, vagabond et mercenaire, tandis qu’il assiste, impuissant, aux tourments d’un pays déchiré par la guerre civile. Série en cours, « qui s’annonce comme l’une des plus grandes sagas de fantasy historique de ces dernières années ». Lauréat du grand prix de l’imaginaire 2019, catégorie Roman francophone.

 

 

MATADOR YANKEE, Jean-Baptiste Maudet (Le Passage, 2019)

Harper vit à la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Pas vraiment cowboy, pas vraiment garçon vacher, il est devenu torero, faute de mieux. Il se produit pour de petits cachets, dans les arènes de chaque côté de la frontière. Totalement fauché, il a contracté une forte dette de jeu et vient trouver Antonio, l’ami de toujours. Le deal qu’il lui propose est le suivant : il devra se donner en spectacle dans les arènes d’un village paumé de la Sierra Madre, et dire au maire du dit village qu’Antonio veut épouser Magdalena, sa fille. Mais voilà, Magdalena a disparu et Harper doit la retrouver. « Dans une ambiance qui évoque à la fois les westerns, La Soif du mal d’Orson Welles ou les loosers des frères Coen, Jean-Baptiste Maudet fait ressurgir les fantômes pour un road trip passionnant, sombre et burlesque ». Lauréat du prix Orange 2019.

 

 

ROSLEND, Nathalie Somers (Didier Jeunesse, 2017)

En 1940, un adolescent londonien reçoit en héritage de son grand-père un étrange carillon. En l’effleurant, il bascule dans un monde parallèle peuplé d’étranges créatures. Mais il n’a échappé à la Seconde Guerre mondiale que pour tomber dans un autre conflit, puisque le destin de Roslend est intimement lié à celui de Londres, sa ville sœur. Alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage, il existe ainsi un monde parallèle au destin similaire. Seul Lucan pourra passer d’un monde à l’autre et agir, au cours de trois dates déterminantes : en 1940 en Angleterre, en 1942 en URSS et en France en 1944. « Rebondissements et aventures sur fond de quête identitaire pour le jeune héros. Une excellente uchronie sur la Seconde Guerre mondiale ». Trilogie, tous parus. Lauréat du grand prix de l’imaginaire 2019, catégorie Roman jeunesse.

 

AU GRAND LAVOIR, Sophie Daull (Philippe Rey, 2018)

Une romancière participe à une émission littéraire télévisée à l’occasion de la parution de son premier livre. Elle ne se doute pas qu’au même moment son image à l’écran bouleverse un employé des Espaces verts de la ville de Nogent-le-Rotrou. Repris de justice pour un crime commis il y a trente ans, menant désormais une vie bien rangée, ce dernier est confronté de façon inattendue à son passé. Car la romancière est la fille de sa victime. Et, dans cinq jours, elle viendra dédicacer son ouvrage dans la librairie de la ville. Un roman à trois voix, qui alterne celle de l’ex détenu, celle de l’auteure (largement inspirée par la propre vie de Sophie Daull) et enfin celle d’un narrateur, une voix off qui racontera la fin de cette histoire. Le roman est l’un des 14 lauréats du Prix de Littérature de l’Union européenne 2019

 

 

LE VERGER DE MARBRE, Alex Taylor (Gallmeister, 2016)

Au cœur du Kentucky rural coule la Gasping River. Un soir où il remplace son père, qui conduit le ferry parcourant la rivière dans les deux sens, le jeune Beam Sheetmire tue un passager qui tente de le dévaliser. Mais sa victime est le fils de Loat Duncan, puissant homme d’affaires local et assassin sans pitié. Toujours accompagné de ses chiens menaçants, Loat est lui-même porteur d’un lourd secret concernant le passé de Beam. Aidé par son père, le jeune homme prend la fuite, tandis que Loat et Elvis, le shérif, se lancent à ses trousses. « Un thriller littéraire à la prose incandescente dans la veine des grands textes sudistes de Cormac McCarthy ou Daniel Woodrell ». Finaliste du prix SNCF du polar 2019.

 

Share Button