Mot de passe oublié
Cancel

Rss

Le Tournai Ramdam Festival proclame son palmarès

 

Le Tournai Ramdam Festival s’est clôturé le 28 janvier à Imagix Tournai par une cérémonie de remise des prix en présence de son invité d’honneur Costa Gavras, dont le film Adults in the Room était projeté en qualité de Ramdam international de l’année, ainsi que de la jeune actrice Fantine Harduin, héroïne du dernier long métrage de Fabrice Du Welz Adoration.

 

Le Prix Ramdam international le plus dérangeant a été attribué à Roubaix, une lumière, d’Arnaud Desplechin, celui du Ramdam belge le plus dérangeant à Nuestras Madres, de César Díaz, celui du meilleur Ramdam belge à Lola vers la mer, de Laurent Micheli. Le prix du documentaire le plus dérangeant, ainsi que celui de la presse, est revenu à The Cave, film documentaire syro-danois réalisé par Feras Fayyad, distribué en Belgique l’année passée. Woman, d’Anastasia Mikova et Yann Arthus Bertrand s’est vu attribuer le Prix du meilleur documentaire.

 

En courts métrages, ont été récompensés Nefta Football Club, d’Yves Piat, et Detainment, de Vincent Lambe pour l’international, ainsi que Détours, de Christopher Yates, et C’est Léthé, de Serge Nagels, versant belge. Cette édition 2020 du Tournai Ramdam Festival se solde par une hausse de 15% de sa fréquentation avec 34.000 entrées.

Share Button