Mot de passe oublié
Cancel

Rss

Canal+ cesse de diffuser les chaînes de TF1

Dans la soirée du jeudi 1er mars, la chaîne cryptée interrompait la diffusion des chaînes du groupe TF1 faute d’un accord avec ce dernier, qui dénonce "une prise en otage".


 

Un nouveau palier a été franchi dans le conflit que se livrent les groupes Canal+ et TF1. Dans la soirée du jeudi 1er mars, la chaîne cryptée interrompait la diffusion des chaînes du groupe TF1 (TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films, LCI et leurs services associés) faute d’un accord avec ce dernier, dénonçant « des exigences financières déraisonnables et infondées. » Le groupe dirigé par Gilles Pélisson, qui fournissait jusqu'à présent ses chaînes en clair gratuitement aux opérateurs qui les retransmettent à leurs abonnés via leurs « box », entend désormais obtenir le paiement des droits de diffusion. Le groupe a déjà signé de nouveaux accords avec SFR et Bouygues Telecom, dont il partage la maison mère, mais pas avec Canal+, ni avec Orange avec qui il est également en conflit ouvert depuis 18 mois. Maxime Saada (PHOTO), le directeur général de Canal+, avait prévenu début février qu’il était prêt, si le conflit perdurait, à couper le signal de TF1, qu’il accusait de « chantage ». Il a donc mis sa menace à exécution.

 

TF1 dénonce une « prise en otage »

 

La Une a réagi le vendredi 2 mars en se disant scandalisée par cette « décision unilatérale », dénonçant une « prise en otage » des clients de Canal+. « Une décision d’autant plus incompréhensible, précise la chaîne, que le groupe Canal+ est autorisé à les diffuser, le groupe TF1 n’ayant jamais demandé à ce que ses chaînes et son service de replay soient coupés, mais avait au contraire proposé une poursuite des négociations ». « C’est le Groupe Canal + qui a substitué auprès de ses abonnés la diffusion gratuite pour vendre les chaînes du Groupe TF1 aux téléspectateurs sous forme d’abonnement. C’est à ce titre que le Groupe TF1 demande une rémunération au Groupe Canal +. Cette demande n’est en aucun cas abusive », précise encore TF1.

 

Le groupe Orange refuse lui aussi catégoriquement de payer pour la diffusion des chaînes de TF1 en flux continu, mais il a jusqu'ici refusé de couper le signal, malgré une assignation en justice par le groupe de télévision reçue le 6 février. Canal+ a assigné le Groupe TF1 devant le tribunal de commerce de Paris pour contester ses demandes.

Share Button