Mot de passe oublié
Cancel

Rss

Banijay garde sa place au sommet

Comme chaque année, “Écran Total” vous livre son classement des producteurs de flux. Sans surprise, c’est encore Banijay, porté par l’omniprésence de sa filiale H2O sur D8 et D17, qui tient le haut de la rampe sur la saison 2014-2015, avec plus de 1 611 heures d’antenne contre 1 056 heures pour son principal rival.
Décryptage..


TPMP-ecran-total-classement-fluxTous derrière et lui devant ! Cyril Hanouna et sa société H2O n’en finissent plus de grignoter de l’espace dans le paysage audiovisuel français. Sur le millésime écoulé, l’animateur-producteur cumule pas moins de 870 heures 28 minutes diffusées, soit quatre heures de plus que l’an dernier, d’une part sur D8, à travers Touche pas à mon poste et ses déclinaisons en prime time, mais aussi les programmes présentés par ses fidèles lieutenants, entre autres L’OEuf et la poule, désor­mais piloté par Camille Combal, qui a eu droit également à son Poste de sur­veillance en grand format, Le Meilleur des questions en 4/3, qu’incarne Jean- Luc Lemoine, et Derrière le poste, aux manettes duquel on retrouve Enora Malagré. Mais cette jauge enviable est aussi atteinte grâce aux 318 heures de Show le matin, sur D17, une émission qui a définitivement tiré le rideau sur la chaîne de la TNT le 18 juin dernier. Autant de petits ruisseaux qui font des grandes rivières du côté d’H20 et per­mettent à sa maison mère, Banijay, de conserver le leadership. L’entreprise menée par Stéphane Courbit tire aussi profit de la belle santé de sa branche Air Productions, dirigée par Nagui et “créatrice” de presque 600 heures d’antenne - contre 539 lors du cru 2013-2014 -, via ses rendez-vous quoti­diens Dans la peau d’un chef, avec le pâ­tissier Christophe Michalak, N’oubliez pas les paroles de l’indétrônable Nagui, et les diverses premières parties de soirée que celui-ci a présentées ces douze derniers mois, N’oubliez pas les paroles, le prime, Tout le monde veut prendre sa place et Tout le monde joue avec sa mémoire. Enfin, les résultats de Banijay Production France, ultime ramification du groupe à laquelle on doit des formats comme Les Cht’tis ou Les Marseillais, restent stables avec 145 heures distillées, le même score que lors de la cuvée antérieure, à sept minutes près ! Pour Banijay, tous les signaux sont donc au vert alors qu’elle vient de finaliser sa fusion avec Zodiak et que le super-ensemble qui résultera de cette opération va devenir le troi­sième groupe mondial de création de programmes, avec un rayonnement dans 18 pays.

 

À la deuxième place, on retrouve encore Lagardère Entertainment, qui fut premier de la classe en 2012- 2013 avant de céder sa place, en légère hausse, avec 1 056 h 05 contre 1 043 h 52 durant la saison 2013- 2014. Un essor qu’il doit à ses deux entités championnes, Maximal, boîte de production à l’origine de C dans l’air, C politique, C à dire sur France 5, et d’In Ze boîte sur Gulli, créditée de 404 h 25 (contre 394 h 10 auparavant) et Réservoir Prod, titulaire de presque 320 heures d’antenne. La structure créée par Jean-Luc Delarue met chaque jour à l’écran sur France 2 les deux talk-shows présentés par Sophie Davant, Toute une histoire et L’histoire continue, qui continuent à bénéficier d’une large exposition cathodique même si celle-ci est en repli, 295 h 30 alors qu’elle était de 354 h 10 précédemment. On peut noter également la jolie ascension d’une autre des filiales de Lagardère, Carson Prod., qui gagne plus de vingt-six heures de programmes. Outre sa valeur sûre, Crimes, l’hebdo de Jean- Marc Morandini sur NRJ 12, Carson Prod. a également accouché pendant la saison de nombreux formats musi­caux, Du côté de chez Dave, les diffé­rents volumes des 30 ans du Top 50, 300 choeurs pour plus de vie… Le bilan est donc globalement positif pour Lagardère Entertainment ; de quoi conforter le choix du groupe d’Arnaud Lagardère de délaisser la presse écrite pour se recentrer sur la production audiovisuelle.

 

Newen décroche la médaille de bronze de notre étude mais avec les félicitations du jury ! La jeune société, puisqu’elle n’a que sept ans d’exis­tence, atteint en beauté l’âge de raison. Grâce à une politique d’acquisition rondement et rapidement menée, Newen, propriétaire aujourd’hui de TelFrance, de BeAware, l’ex-bébé de Sébastien Cauet, de Capa, et depuis peu de 17 juin Productions, se pro­pulse à la manière d’une fusée de la septième à la troisième place et en­grange 704 h 16 de diffusion, soit un gain de 267 heures par rapport à l’édi­tion 2013-2014. La clé de sa réussite est là aussi la présence en quotidiennes. Ce sont en effet Les Maternelles et Le Magazine de la santé de France 5 ainsi que le jeu Harry, sur France 3, qui per­mettent à Newen d’asseoir sa position.

Le bonheur des uns fait le malheur des autres. Fremantle, qui occupait fièrement la troisième position dans notre palmarès précédent, doit désor­mais se contenter de la quatrième place, et perd au passage une tren­taine d’heures diffusées, en chutant de 589 h 10 à 560 h 25. Si certains des programmes-amiraux de cette société sont loin de prendre l’eau, comme L’amour est dans le pré, qui a même connu une nouvelle déclinaison, Seconde chance et Questions pour un champion, toujours dans la course mal­gré plus d’un quart de siècle de longé­vité, Fremantle pâtit de la disparition d’Une famille en or, qui lui avait fourni 66 heures l’an passé.

Fraîchement uni donc au masto­donte Banijay, Zodiak est cinquième alors qu’il était quatrième l’an der­nier, mais ses performances ne varient pas beaucoup avec 522 h 30 contre 529 h 55 lors de la saison 2013-2014. Il est toutefois à parier que la donne pourrait changer dans le futur pour Zodiak. Son mariage en or devrait sans nul doute lui permettre de donner corps à de plus hautes ambitions…

Sans tambour ni trompette mais avec efficacité, le producteur indé­pendant Troisième oeil continue à gravir les échelons en montant d’un cran par rapport au classement établi à l’automne 2014 et embarque dans son escarcelle une vingtaine d’heures supplémentaires, 512 heures contre 493 h 42. C à vous et ses petits frères C à vous, la suite et C à vous le meil­leur sont véritablement ses poules aux oeufs d’or car ces trois émis­sions lui assurent à elles seules plus de 60 % de son volume “temporel”. Pour Endemol France, la chute conti­nue et l’ultra-suprématie d’autrefois n’est plus qu’un lointain souvenir. Première jusqu’en 2012, deuxième en 2013 derrière Lagardère, cinquième en 2014, la société spécialisée dans la télé­réalité tombe dans le baromètre 2015 à la septième place… tout en conservant exactement les mêmes programmes-phares, à savoir Money Drop, Les Douze Coups de midi, Secret Story et Miss France, et le même nombre d’heures de diffusion (499 h 27 contre 499 h 35 sur la session 2013-2014). La preuve qu’en matière audiovisuelle, il ne faut pas se contenter du statu quo si l’on veut pré­server son rang !

 

Effervescence, quant à elle, ne se fait pas mousser mais se maintient tranquillement en huitième posi­tion, essentiellement grâce à ses deux fleurons, Slam et Tout le monde veut prendre sa place, qu’elle coproduit avec Air Productions. Avec 439 h 24 contre 417 h 06 l’an dernier, elle accroît même ses heures de diffusion. À sa suite, se trouve Flab, qui effectue une avancée notable par rapport à l’an dernier, en cumulant 409 h 37, soit 107 h 22 de plus que lors de la saison 2013-2014. Même percée fulgurante pour Hervé Hubert : seizième lors du précédent classement, il rallie avec maestria le club très convoité et fermé des dix plus gros producteurs de flux hexagonaux. Ce sont ses Reines du shopping, désor­mais installées de façon complètement pérenne sur M6, qui lui auront servi de principal passeport pour l’intégrer.

Au-delà de la dixième place, les cartes sont rebattues aussi. De quin­zième, Martange devient onzième et empoche 80 heures diffusées en bo­nus. Treizième, Shine France, qui était quatorzième en 2014, avance doucement mais sûrement, en s’appuyant sur une offre diversifiée : des talents-shows, de The Voice à The Voice Kids en passant par Prodiges et Got to Dance, du documentaire tel Baby-Boom sai­son 4, parfois teinté de téléréalité, avec The Island, seuls au monde et The Island, les secrets d’île, ou encore du jeu avec Qu’est-ce que je sais vraiment ? et L’Académie des neuf. L’autre force de Shine est sa capacité à séduire une clientèle plurielle : l’entreprise aug­mente encore son catalogue de chaînes acheteuses, en ajoutant à celui-ci TMC et NRJ12. Enfin, Tout sur l’écran fait l’ascenseur également mais dans l’autre sens : orphelin de L’Émission pour tous et d’On que demande qu’à en rire, le producteur, qui ne peut plus compter que sur On n’est pas couché, dégringole du douzième au seizième rang.

 

METHODOLOGIE

Le classement en volume des producteurs de flux de la saison 2014-2015 est établi à partir des programmes diffusés pour la première fois, best-of inclus, sur les chaînes de la TNT gratuites et payantes pour la période du 1er septembre 2014 au 31 août 2015. Les genres concernés sont les divertissements, jeux, talk-shows, émissions de plateau, téléréalité, série-réalité, docu-réalité et scripted-reality. Sont exclus les documentaires, les reportages, les retransmissions sportives et les captations de spectacles vivants. Par ailleurs, ce classement ne comptabilise que les émissions produites en dehors des chaînes et de leurs filiales de production comme Studio 89 (M6), TF1 Production ou encore MPP (France Télévision). Les émissions coproduites sont comptabilisées comme à 100% pour chacun des coproducteurs. Les données sont recueillies sur la base des déclarations des sociétés et des chaînes que nous remercions chaleureusement pour leur collaboration. Ces informations sont ensuite recoupées pour aboutir à un total représentant le volume de production de flux.


Bénédicte Flye Sainte Marie

Comme chaque année, “Écran Total” vous livre son classement des producteurs de flux. Sans surprise, c’est encore Banijay, porté par l’omniprésence de sa filiale H2O sur D8 et D17, qui tient le haut de la rampe sur la saison 2014-2015, avec plus de 1 611 heures d’antenne contre 1 056 heures pour son principal rival.

Share Button